picto-doc-black-xs-631a0da60f0d0
picto-tel-black-xs-631a0dca135af
picto-geoloc-black
picto-teacher-white-xs-631a0dc3cb79e
picto-info-black-xs-631a0dac88c1e

Quelles spécialités choisir en classe de seconde ?

Connaître les spécialités
Définir son projet en amont
Rester à l’écoute de ses envies
Un choix évident de spécialités

3 spécialités, sur 13 potentiellement proposées, sont à sélectionner avant de s’orienter en première générale. De quoi avoir le tournis à l’idée d’émettre ses vœux. C’est pourtant l’occasion d’écouter ses envies : avoir le choix est une liberté d’action inédite à absolument optimiser pour être bien dans sa filière et prêt pour le supérieur.

Comment ça marche ?

Picto
Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Picto
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Picto
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Comment ça marche ?

Picto
Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Picto
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Picto
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Choisir la bonne combinaison de spécialités en seconde

Faire le choix des lettres, des langues, des sciences humaines

Depuis la réforme du lycée, le tronc commun en seconde est renforcé par 3 spécialités et 1 ou 2 options facultatives. Tel un bouquet harmonieux à confectionner, il est à votre avantage et à votre charge de construire votre parcours scolaire en respectant le plus possible vos capacités, vos goûts et votre ambition future.

Apprendre avec plaisir une matière favorise la réussite scolaire et booste la confiance en soi. Se familiariser avec toutes les propositions possibles participe à la construction d’un véritable cercle vertueux pour son épanouissement personnel. Pour chaque spécialité la durée hebdomadaire est de 4 heures soit 12 heures par semaine. Mieux vaut donc avoir fait les bons choix en amont.

Six spécialités sont accessibles dans le domaine des lettres, des arts et des sciences humaines :

    1. Histoire Géographique, Géopolitique et Sciences Politiques(HGGSP)

Pour comprendre le monde contemporain, de l’impact des ressources minières à l’avantage de la proximité maritime. Cette spécialité vous apprend à réfléchir et à développer votre esprit critique. Choix optimal si vous visez une école de journalisme, un IEP ou des études universitaires généralistes.

    1. Humanités, Littérature et Philosophie (HLP)

Une spécialité qui complète parfaitement la précédente puisqu’elle développe elle aussi la culture générale humaniste et l’esprit critique. Parfaitement recommandée pour envisager des études en lettres, en philosophie, en psychologie ou encore en droit, par exemple.

    1. Langues, Littératures et Cultures Étrangères (LLCE)

Proposée dans 4 langues étrangères (allemand, anglais, espagnol et italien) et 7 langues régionales), elle est à envisager pour des études en LEA, les métiers de l’enseignement, du tourisme ou des échanges commerciaux à l’international.

    1. Littérature, Langues et Cultures de l’Antiquité (LLCA)

Pour faire le choix d’un parcours littéraire affirmé, le latin et le grec dans le texte. Elle s’attache à étudier des textes littéraires à travers des thématiques comme la cité, la politique, le sacré… Parfait si vous visez une prépa littéraire (hypokhâgne et khâgne) ou une formation aux métiers du livre.

    1. Arts

Elle est divisée en 7 sous-spécialités (1 seul choix possible) : Arts du cirque, Arts plastiques, Cinéma-audiovisuel, Danse, Musique, Histoire des arts, Théâtre. Ouverte aux passionnés comme aux novices, elle est très intéressante pour envisager des études artistiques (classes préparatoires, écoles spécialisées ou DNMADE).

    1. Sciences Économiques et Sociales (SES)

Dans le prolongement de l’enseignement commun de seconde, elle permet d’étudier les concepts, méthodes et problématiques essentiels de l’économie, de la sociologie et de la science politique. Parfait pour envisager une classe prépa éco, une école de commerce, une licence AES notamment.

Vous hésitez sur l’association des spécialités ?  La plateforme Horizon 21 est un outil remarquable qui vous permet de tester des combinaisons en fonction de votre projet.

Si la question du choix est trop complexe ou vous stresse simplement à l’idée d’y réfléchir, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller d’orientation. Il vous aidera à dédramatiser et à y voir nettement plus clair dans votre parcours scolaire. Acadomia propose cette option de suivi si vous le désirez, renseignez-vous auprès d’un conseiller pédagogique par téléphone ou directement en centre.

Des spécialités incontournables pour une formation scientifique solide

Les mathématiques et les sciences sont nécessaires et indispensables pour nombre de métiers existants ou en création (dans le domaine du numérique par exemple). Les garder jusqu’en terminale est déterminant pour accéder à certaines filières. La plateforme Horizon21 deviendra vite votre outil de prédilection pour vous aider à trouver votre combinaison idéale, celle qui correspond le plus à votre projet d’orientation.

  1. Mathématiques

À partir de la 1re, les mathématiques ne sont plus obligatoires et ne font plus partie du tronc commun. Cette spécialité, qui permet d’apprendre à résoudre des problèmes complexes, est utile pour un grand nombre de filières postbac et indispensable pour qui envisage une prépa scientifique ou une école d’ingénieurs postbac.

  1. Numérique et Sciences Informatiques (NSI)

Au programme : l’histoire de l’informatique, la représentation et le traitement de données, les interactions homme-machine, les algorithmes, le langage et la programmation. Parfait pour viser des études d’informatique, une prépa scientifique ou une école d’ingénieurs postbac.

  1. Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)

L’objectif de cette spécialité : se former à la démarche scientifique, de l’hypothèse à l’interprétation de résultats d’une expérience. En ligne de mire : études de santé et formations paramédicales, écoles vétérinaires ou licence STAPS.

  1. Sciences de l’ingénieur (SI)

Comme son nom l’indique cette spécialité est parfaite pour les élèves attirés par les métiers de l’ingénierie. Au programme : la résolution de problèmes techniques complexes, beaucoup d’expérimentation et la réalisation de projets concrets en équipe.

  1. Physique-Chimie

Elle approfondit les thèmes suivants : organisation et transformation de la matière, mouvement et interactions, conversion et transferts d’énergie, ondes et signaux. Débouchés nombreux : études de santé, d’ingénieurs, licence scientifique ou STAPS

  1. Éducation Physique, Pratiques et Culture Sportives

Une spécialité pour pratiquer des activités physiques variées et développer une culture sportive. Pour les lycéens visant une licence STAPS, les métiers du bien-être, les métiers du commerce dans le sport.

  1. Biologie Écologie (uniquement dans les lycées agricoles)

Les objectifs de cette spécialité : étudier les milieux vivants, la biodiversité, aborder les thématiques liées à la préservation de l’environnement. Pour les lycéens se destinant au secteur de l’agroalimentaire ou aux métiers du développement durable.

Choisir la bonne combinaison de spécialités en seconde

Depuis la réforme du lycée, le tronc commun en seconde est renforcé par 3 spécialités et 1 ou 2 options facultatives. Tel un bouquet harmonieux à confectionner, il est à votre avantage et à votre charge de construire votre parcours scolaire en respectant le plus possible vos capacités, vos goûts et votre ambition future.

Apprendre avec plaisir une matière favorise la réussite scolaire et booste la confiance en soi. Se familiariser avec toutes les propositions possibles participe à la construction d’un véritable cercle vertueux pour son épanouissement personnel. Pour chaque spécialité la durée hebdomadaire est de 4 heures soit 12 heures par semaine. Mieux vaut donc avoir fait les bons choix en amont.

Six spécialités sont accessibles dans le domaine des lettres, des arts et des sciences humaines :

    1. Histoire Géographique, Géopolitique et Sciences Politiques(HGGSP)

Pour comprendre le monde contemporain, de l’impact des ressources minières à l’avantage de la proximité maritime. Cette spécialité vous apprend à réfléchir et à développer votre esprit critique. Choix optimal si vous visez une école de journalisme, un IEP ou des études universitaires généralistes.

    1. Humanités, Littérature et Philosophie (HLP)

Une spécialité qui complète parfaitement la précédente puisqu’elle développe elle aussi la culture générale humaniste et l’esprit critique. Parfaitement recommandée pour envisager des études en lettres, en philosophie, en psychologie ou encore en droit, par exemple.

    1. Langues, Littératures et Cultures Étrangères (LLCE)

Proposée dans 4 langues étrangères (allemand, anglais, espagnol et italien) et 7 langues régionales), elle est à envisager pour des études en LEA, les métiers de l’enseignement, du tourisme ou des échanges commerciaux à l’international.

    1. Littérature, Langues et Cultures de l’Antiquité (LLCA)

Pour faire le choix d’un parcours littéraire affirmé, le latin et le grec dans le texte. Elle s’attache à étudier des textes littéraires à travers des thématiques comme la cité, la politique, le sacré… Parfait si vous visez une prépa littéraire (hypokhâgne et khâgne) ou une formation aux métiers du livre.

    1. Arts

Elle est divisée en 7 sous-spécialités (1 seul choix possible) : Arts du cirque, Arts plastiques, Cinéma-audiovisuel, Danse, Musique, Histoire des arts, Théâtre. Ouverte aux passionnés comme aux novices, elle est très intéressante pour envisager des études artistiques (classes préparatoires, écoles spécialisées ou DNMADE).

    1. Sciences Économiques et Sociales (SES)

Dans le prolongement de l’enseignement commun de seconde, elle permet d’étudier les concepts, méthodes et problématiques essentiels de l’économie, de la sociologie et de la science politique. Parfait pour envisager une classe prépa éco, une école de commerce, une licence AES notamment.

Vous hésitez sur l’association des spécialités ?  La plateforme Horizon 21 est un outil remarquable qui vous permet de tester des combinaisons en fonction de votre projet.

Si la question du choix est trop complexe ou vous stresse simplement à l’idée d’y réfléchir, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller d’orientation. Il vous aidera à dédramatiser et à y voir nettement plus clair dans votre parcours scolaire. Acadomia propose cette option de suivi si vous le désirez, renseignez-vous auprès d’un conseiller pédagogique par téléphone ou directement en centre.

Les mathématiques et les sciences sont nécessaires et indispensables pour nombre de métiers existants ou en création (dans le domaine du numérique par exemple). Les garder jusqu’en terminale est déterminant pour accéder à certaines filières. La plateforme Horizon21 deviendra vite votre outil de prédilection pour vous aider à trouver votre combinaison idéale, celle qui correspond le plus à votre projet d’orientation.

  1. Mathématiques

À partir de la 1re, les mathématiques ne sont plus obligatoires et ne font plus partie du tronc commun. Cette spécialité, qui permet d’apprendre à résoudre des problèmes complexes, est utile pour un grand nombre de filières postbac et indispensable pour qui envisage une prépa scientifique ou une école d’ingénieurs postbac.

  1. Numérique et Sciences Informatiques (NSI)

Au programme : l’histoire de l’informatique, la représentation et le traitement de données, les interactions homme-machine, les algorithmes, le langage et la programmation. Parfait pour viser des études d’informatique, une prépa scientifique ou une école d’ingénieurs postbac.

  1. Sciences de la Vie et de la Terre (SVT)

L’objectif de cette spécialité : se former à la démarche scientifique, de l’hypothèse à l’interprétation de résultats d’une expérience. En ligne de mire : études de santé et formations paramédicales, écoles vétérinaires ou licence STAPS.

  1. Sciences de l’ingénieur (SI)

Comme son nom l’indique cette spécialité est parfaite pour les élèves attirés par les métiers de l’ingénierie. Au programme : la résolution de problèmes techniques complexes, beaucoup d’expérimentation et la réalisation de projets concrets en équipe.

  1. Physique-Chimie

Elle approfondit les thèmes suivants : organisation et transformation de la matière, mouvement et interactions, conversion et transferts d’énergie, ondes et signaux. Débouchés nombreux : études de santé, d’ingénieurs, licence scientifique ou STAPS

  1. Éducation Physique, Pratiques et Culture Sportives

Une spécialité pour pratiquer des activités physiques variées et développer une culture sportive. Pour les lycéens visant une licence STAPS, les métiers du bien-être, les métiers du commerce dans le sport.

  1. Biologie Écologie (uniquement dans les lycées agricoles)

Les objectifs de cette spécialité : étudier les milieux vivants, la biodiversité, aborder les thématiques liées à la préservation de l’environnement. Pour les lycéens se destinant au secteur de l’agroalimentaire ou aux métiers du développement durable.

Les spécialités en seconde : faire le bon choix d’orientation

Les 3 spécialités choisies en seconde pour la classe de première doivent vous ressembler et vous mener naturellement vers l’orientation de votre choix.

Les spécialités de seconde en 9 questions

Parce qu’il ne sera plus possible d’en changer et qu’elles déterminent pout beaucoup la couleur de votre orientation, elles ne doivent pas être choisies au hasard. Par ailleurs, connaitre les spécialités envisageables et se projeter dans l’avenir, dès la seconde, permet de donner du sens aux apprentissages et donc de gagner en motivation.

  1. Selon quels critères choisir ses spécialités ?

Il faut dans un premier temps prendre en compte les résultats obtenus en seconde dans les matières correspondantes, le goût personnel et l’offre proposée par son établissement. Il est surtout indispensable d’avoir suffisamment réfléchi à son projet professionnel, afin d’anticiper les exigences des cursus post-bac envisagés.

  1. Quelles spécialités pour accéder aux classes préparatoires ?

Le ministère de l’Éducation nationale a publié une infographie détaillant les spécialités conseillées pour accéder aux différentes CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) existantes selon leur filière (scientifique, économique et commerciale ou littéraire).

  1. Quelles spécialités pour accéder aux écoles de commerce post bac ?

Les écoles recrutant sur concours commun sélectionnent le plus souvent leurs candidats via des épreuves de culture générale, de langues, de raisonnement logique et de calcul ainsi que de note de synthèse. Par ailleurs, la scolarité en école de commerce parcourt une pluralité de disciplines nécessaires à l’exercice du management (économie, droit, comptabilité, mathématiques financières etc.) dont les fondamentaux sont amorcés au travers des enseignements du lycée.  Par conséquent, les spécialités les plus utiles pour l’année de 1re seraient plutôt à choisir parmi les suivantes :

  1. Quelles spécialités pour accéder aux écoles d’ingénieurs post bac ?

Les plus grands concours communs (Avenir, Advance, Geipi Polytech, Puissance Alpha), qui permettent donc de tenter l’admission dans plusieurs écoles via un même concours, comportent tous des épreuves de mathématiques et de physique. Ces deux spécialités sont donc à choisir en premier lieu.

Le choix de la 3e spécialité dépendra du projet professionnel ou de l’école visée : à titre d’exemples, les sciences de l’ingénieur attireront les lycéens intéressés par les écoles spécialisées en mécanique ou en électronique, les SVT sont essentielles pour intégrer une école d’agronomie et la nouvelle spécialité « numérique et sciences informatiques » est intéressante pour qui envisage de travailler dans l’informatique.

  1. Quelles spécialités pour accéder aux études de santé ?

Sur Parcoursup, les attendus nationaux indiquent que les candidats aux études de santé doivent notamment faire preuve d’« une très bonne maîtrise des compétences classiques et expérimentales en physique, chimie, sciences de la vie et de la terre, mathématiques ». Le choix des spécialités de première se portera donc sur ces trois disciplines scientifiques fondamentales.

  1. Quelles spécialités pour accéder aux études de droit ?

Les prérequis pour un futur étudiant de droit sont la maîtrise du français, l’art du développement construit, de solides connaissances en culture générale et une compréhension des institutions et du monde passé et contemporain. À cet égard, les spécialités recommandées pour une orientation souhaitée en droit sont :

  1. Quelles spécialités pour accéder aux IEP ?

Les instituts d’études politiques (IEP) ne font pas de préconisations particulières. Le profil requis est toutefois le suivant : être attiré par l’histoire, les sciences politiques, le droit, avoir une bonne culture générale, suivre de près l’actualité, aimer le débat d’idées et disposer de solides capacités de rédaction, d’analyse et de synthèse. Les spécialités les plus adaptées seraient donc plutôt les suivantes :

  1. Le conseil de classe peut-il s’opposer au choix de spécialités de la famille ?

Non. La décision d’orientation définitive prise par le conseil de classe du 3e trimestre porte uniquement sur la voie d’orientation demandée par la famille (passage en 1re générale, en 1re technologique ou réorientation). Le choix des spécialités pour la 1re générale, quant à lui, ne peut faire l’objet que de simples recommandations de la part du conseil de classe.

  1. Quelles spécialités conserver en terminale ?

Seules deux des spécialités suivies en première pourront être conservées en terminale. Cette décision se prend dans le courant du deuxième trimestre de l’année de première, la spécialité abandonnée faisant l’objet, lors du 3e trimestre, d’une épreuve comptant pour le contrôle continu.

Le choix dépendra non seulement du projet post-bac, qui aura été affiné durant l’année de première, mais aussi des résultats obtenus : en terminale, les épreuves liées aux 2 spécialités conservées sont chacune dotées d’un coefficient 16.

5 conseils pour choisir ses spécialités en seconde sans hésitation :

  1. S’intéresser au sujet dès le début de la 2de.
  2. Définir son projet d’orientation, en se faisant aider au besoin.
  3. Prendre le temps de comprendre à quoi préparent les différentes spécialités.
  4. Se rendre sur la plateforme Horizon 21, la source sûre : une plateforme mise en place par l’Education nationale, faite pour vous aider dans vos réflexions sur votre orientation.
  5. Se renseigner sur les possibilités offertes par votre établissement car tous ne proposent pas les 13 spécialités.