ElĂšves ensemble en cours Acadomia

Comment (et pourquoi) planifier son travail en seconde ?

Article publié le 16 septembre 2022 (mis à jour le 13 septembre 2023) - 0 commentaires
3 minutes
Découvrez nos méthodes pour bien planifier son travail et les bénéfices apportés !
Laëtitia Leroy

Laëtitia Leroy

Responsable du service pédagogie Acadomia

Comment mettre au point ton planning ?

 

    • Évalue tes contraintes horaires

       

 

Prends tout en compte : tes heures de cours, tes activitĂ©s extrascolaires rĂ©guliĂšres (sport, musique
), tes temps de trajet, tes obligations familiales, etc. Le but est d’estimer, pour une semaine type, le temps dont tu disposes pour ton travail personnel. Et s’il reste moins de deux heures par jour en moyenne, c’est trop peu !

    • DĂ©finis ta semaine type

       

 

Reporte sur un planning hebdomadaire, Ă  afficher bien en vue, toutes tes activitĂ©s « incompressibles », depuis le matin jusqu’au soir. DĂ©finis une plage horaire fixe de deux heures pour le travail personnel quotidien lors des semaines de cours. Commence tous les jours Ă  la mĂȘme heure, tu auras moins de mal Ă  t’y mettre.

    • Travaille par Ă©tapes

       

 

Avoir beaucoup Ă  faire en une seule fois, c’est trĂšs dĂ©courageant
 Le week-end, rĂ©partis tes heures de travail sur une ou deux demi-journĂ©es (sans tout repousser au dimanche soir). DĂ©coupe ce qui prend du temps (les DM, par exemple) en une succession de petites tĂąches. PrĂ©vois aussi un programme prĂ©cis lors des vacances scolaires, pour bien sĂ©parer travail et repos.

    • Fais preuve de stratĂ©gie

       

 

Profite des moments oĂč ton cerveau est le plus disponible pour travailler : en gĂ©nĂ©ral, c’est le matin et en fin de journĂ©e, entre 17 et 21 h. La nuit, n’oublie pas de dormir suffisamment, car c’est pendant ton sommeil que se fixent les connaissances.

    • Fixe-toi des objectifs personnels, lance-toi des dĂ©fis

       

 

C’est essentiel pour rester motivĂ©(e). Inscris sur ton planning des objectifs hebdomadaires, mensuels ou trimestriels : prendre la parole en cours, progresser de tant de points dans telle matiĂšre
 Pour ĂȘtre vraiment stimulants, ces objectifs devront non seulement ĂȘtre prĂ©cis mais aussi rĂ©alisables.

Bien sĂ»r, ton planning ne sera efficace que s’il est tenu Ă  jour. Aussi


 

    • AprĂšs chaque journĂ©e de cours, reporte sur le planning les nouvelles tĂąches Ă  accomplir.

 

    • AprĂšs chaque sĂ©ance de travail, barre ce qui est effectuĂ© et rĂ©partis ce qui reste sur les jours suivants.

 

    • AprĂšs chaque quinzaine ou mois, crĂ©e le planning de la pĂ©riode suivante, en faisant le tri entre les acquis et les lacunes encore Ă  combler.

 

 

Pourquoi planifier ton travail ?

Rien ne sert d’établir un planning de travail si tu n’es pas vraiment convaincu(e) de son utilité : tu finiras bien vite par ne plus le respecter. Garde donc en tĂȘte qu’un planning t’aidera à :

    • RĂ©duire ton temps de travail quotidien. Bien t’organiser t’évitera de t’interroger chaque soir sur ce qui doit ĂȘtre fait, comment et dans quel ordre : c’est beaucoup de temps gagné !

 

    • Éviter le stress. Respecter un rythme de travail rĂ©gulier t’évitera de travailler par Ă -coups, d’accumuler de la fatigue et de rĂ©viser dans l’angoisse, vite et mal, avant un important contrĂŽle de maths, par exemple.

 

    • Gagner en efficacitĂ©. C’est scientifiquement prouvé : plus on dispose de temps pour faire une tĂąche, plus cette tĂąche prendra du temps. C’est pourquoi il faut s’astreindre Ă  respecter des « deadlines » progressives.

 

Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire