Suivre la spécialité SI pour faire la part belle au concret

Une régularité et une assiduité dans les apprentissages
Une bonne méthodologie de travail
+3,9 points* en moyenne dans la matière suivie

L’innovation, le développement et la création de produit (matériel ou numérique) sont les axes majeurs de la spécialité. Ces trois axes s’articulent autour de trois champs d’apprentissage :

  • La mécanique,
  • L’électricité et le signal,
  • L’informatique et le numérique.

Les progrès scientifiques sont au cœur des enjeux stratégiques de demain. L’élève qui suit la spécialité Sciences de l’ingénieur applique ses connaissances technologiques afin d’améliorer ou de développer des outils nécessaires à la société dans laquelle il évolue.

*Progression moyenne constatée chez les élèves Acadomia suivis en 2021/2022 (Étude Consumer Lab).

Conseiller pédagogique Acadomia
Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute

Besoin d’un accompagnement pour la spécialité Sciences de l’ingénieur ? Contactez-nous

Comment ça marche ?

Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Comment ça marche ?

Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Tout sur la spécialité Sciences de l’ingénieur

Le programme de la spécialité SI en 1re et en terminale

La spécialité Sciences de l’ingénieur c’est 4 heures par semaine en 1re et 6 heures en terminale auxquelles s’ajoutent 2h de sciences physiques en terminale, soit 8 heures par semaine.

Trois grands champs d’apprentissage représentatifs du monde technologique contemporain sont étudiés pendant l’année.

  1. Les territoires et les produits intelligents, la mobilité des personnes et des biens
  2. L’homme assisté, réparé, augmenté
  3. Le design responsable et le prototypage de produits innovants.

Le programme alterne pratique, cours, activités dirigées et projets.

Les élèves de première conduisent un projet collaboratif autour de l’innovation et de la création. Ils disposent de 12 heures pour relever le défi proposé et imaginer et matérialiser une solution originale, en équipe

En terminale, une nouvelle expérience de projet collaboratif est proposée aux élèves qui disposent de 48 h pour le développer. Le développement de projet est numérique et/ou matériel. Aux élèves de partager leur expérience entre pairs. Ils sont évalués sur leur capacité à travailler ensemble et à élaborer une hypothèse jusqu’à la conduire à son développement concret.

Les débouchés possibles : le goût de la technologie et de l’informatique

Comme son nom l’indique, la spécialité conduit naturellement les élèves vers les métiers de l’ingénierie. À des niveaux de responsabilité très différents, le futur actif pourra être technicien ou ingénieur, les deux métiers allant souvent de pair.  

Des études courtes ou longues ?
La diversité des formations après le bac permet à chaque élève qui suit la spécialité SI d’intégrer s’il le souhaite.

  • Un cursus universitaire : une licence mention Sciences pour l’Ingénieur (SPI) par exemple
  • Une école d’ingénieur : en passant les concours Avenir, Geipi Polytech, Puissance Alpha
  • Une classe prépa scientifique : MPSI, PCSI…

Au programme des trois filières, des mathématiques, de la physique et de l’informatique, d’où l’importance de consolider ces apprentissages au lycée. Le recours à un cours de soutien dans l’une de ces trois matières est d’ailleurs très bénéfique tout au long de l’année. La formule « stages intensifs de révisions pendant les vacances » permet de se remettre à niveau et de ne pas perdre le fil des apprentissages.

À l’issue de son parcours spécialisé en sciences de l’ingénieur, le candidat a le choix parmi plusieurs secteurs professionnels, principalement dans le monde de la Tech : l’énergie, l’électronique, le génie civil, la robotique. La recherche et l’enseignement sont des voies d’orientation tout à fait accessibles après un bac +5.

portrait etudiante preparation examen acadomia

L’épreuve au bac, les sciences de l’ingénieur jamais sans les sciences physiques

Si l’élève abandonne la spécialité en fin de 1re, est évalué dans le cadre du contrôle continu, la moyenne de ses moyennes étant affectée d’un coefficient 8. S’il poursuit en terminale, il passe une épreuve finale (coefficient 16) qui est organisée dès le mois de mars.

L’épreuve finale de spécialité de sciences de l’ingénieur dure 4 heures et se déroule en deux parties

  1. Une épreuve de sciences de l’ingénieur (3 heures, coefficient 12)
  2. Une épreuve de sciences physiques (1 heure, coefficient 4)

Chaque partie est notée sur 20 points et rédigée sur deux copies distinctes. Les thématiques abordées lors de ces deux épreuves peuvent être communes ou différentes (mais elles sont toujours complémentaires).

Les candidats sont évalués sur leur capacité à

  • Analyser
  • Modéliser
  • Résoudre des équations
  • Communiquer

L’épreuve de sciences de l’ingénieur s’appuie sur « un produit qui doit répondre à un besoin » inscrit dans l’une des 3 thématiques suivantes :

  1. Les territoires et les produits intelligents, la mobilité des personnes et des biens
  2. L’homme assisté, réparé, augmenté
  3. Le design responsable et le prototypage de produits innovants.

Le candidat traite un sujet technique. À l’aide de documents, de tableaux ou de diagrammes, il analyse et répond à plusieurs questions en mobilisant ses connaissances.

L’épreuve de sciences physiques est composée de deux exercices qui s’appuient sur des thématiques identiques à l’épreuve précédente. Le candidat dispose de documents et doit répondre à plusieurs questions s’y référant. Il s’agit surtout de mettre en valeur son esprit de synthèse et d’analyse.

Les mathématiques sont nécessaires pour réussir dans cette spécialité car le calcul y occupe une place importante. L’autorisation à utiliser la calculatrice est indiquée au préalable. En fonction des différents sujets, elle n’est pas systématique.

L’addition des deux résultats constitue la note finale sur 20 points de l’épreuve de spécialité sciences de l’ingénieur.

Tout sur la spécialité Sciences de l’ingénieur

La spécialité Sciences de l’ingénieur c’est 4 heures par semaine en 1re et 6 heures en terminale auxquelles s’ajoutent 2h de sciences physiques en terminale, soit 8 heures par semaine.

Trois grands champs d’apprentissage représentatifs du monde technologique contemporain sont étudiés pendant l’année.

  1. Les territoires et les produits intelligents, la mobilité des personnes et des biens
  2. L’homme assisté, réparé, augmenté
  3. Le design responsable et le prototypage de produits innovants.

Le programme alterne pratique, cours, activités dirigées et projets.

Les élèves de première conduisent un projet collaboratif autour de l’innovation et de la création. Ils disposent de 12 heures pour relever le défi proposé et imaginer et matérialiser une solution originale, en équipe

En terminale, une nouvelle expérience de projet collaboratif est proposée aux élèves qui disposent de 48 h pour le développer. Le développement de projet est numérique et/ou matériel. Aux élèves de partager leur expérience entre pairs. Ils sont évalués sur leur capacité à travailler ensemble et à élaborer une hypothèse jusqu’à la conduire à son développement concret.

Comme son nom l’indique, la spécialité conduit naturellement les élèves vers les métiers de l’ingénierie. À des niveaux de responsabilité très différents, le futur actif pourra être technicien ou ingénieur, les deux métiers allant souvent de pair.  

Des études courtes ou longues ?
La diversité des formations après le bac permet à chaque élève qui suit la spécialité SI d’intégrer s’il le souhaite.

  • Un cursus universitaire : une licence mention Sciences pour l’Ingénieur (SPI) par exemple
  • Une école d’ingénieur : en passant les concours Avenir, Geipi Polytech, Puissance Alpha
  • Une classe prépa scientifique : MPSI, PCSI…

Au programme des trois filières, des mathématiques, de la physique et de l’informatique, d’où l’importance de consolider ces apprentissages au lycée. Le recours à un cours de soutien dans l’une de ces trois matières est d’ailleurs très bénéfique tout au long de l’année. La formule « stages intensifs de révisions pendant les vacances » permet de se remettre à niveau et de ne pas perdre le fil des apprentissages.

À l’issue de son parcours spécialisé en sciences de l’ingénieur, le candidat a le choix parmi plusieurs secteurs professionnels, principalement dans le monde de la Tech : l’énergie, l’électronique, le génie civil, la robotique. La recherche et l’enseignement sont des voies d’orientation tout à fait accessibles après un bac +5.

portrait etudiante preparation examen acadomia

Si l’élève abandonne la spécialité en fin de 1re, est évalué dans le cadre du contrôle continu, la moyenne de ses moyennes étant affectée d’un coefficient 8. S’il poursuit en terminale, il passe une épreuve finale (coefficient 16) qui est organisée dès le mois de mars.

L’épreuve finale de spécialité de sciences de l’ingénieur dure 4 heures et se déroule en deux parties

  1. Une épreuve de sciences de l’ingénieur (3 heures, coefficient 12)
  2. Une épreuve de sciences physiques (1 heure, coefficient 4)

Chaque partie est notée sur 20 points et rédigée sur deux copies distinctes. Les thématiques abordées lors de ces deux épreuves peuvent être communes ou différentes (mais elles sont toujours complémentaires).

Les candidats sont évalués sur leur capacité à

  • Analyser
  • Modéliser
  • Résoudre des équations
  • Communiquer

L’épreuve de sciences de l’ingénieur s’appuie sur « un produit qui doit répondre à un besoin » inscrit dans l’une des 3 thématiques suivantes :

  1. Les territoires et les produits intelligents, la mobilité des personnes et des biens
  2. L’homme assisté, réparé, augmenté
  3. Le design responsable et le prototypage de produits innovants.

Le candidat traite un sujet technique. À l’aide de documents, de tableaux ou de diagrammes, il analyse et répond à plusieurs questions en mobilisant ses connaissances.

L’épreuve de sciences physiques est composée de deux exercices qui s’appuient sur des thématiques identiques à l’épreuve précédente. Le candidat dispose de documents et doit répondre à plusieurs questions s’y référant. Il s’agit surtout de mettre en valeur son esprit de synthèse et d’analyse.

Les mathématiques sont nécessaires pour réussir dans cette spécialité car le calcul y occupe une place importante. L’autorisation à utiliser la calculatrice est indiquée au préalable. En fonction des différents sujets, elle n’est pas systématique.

L’addition des deux résultats constitue la note finale sur 20 points de l’épreuve de spécialité sciences de l’ingénieur.

Nos tarifs

50% de crédit d’impôt* immédiatement sur nos cours particuliers

*sur le coût horaire charges sociales incluses des cours à domicile, ou des cours en ligne ne pouvant avoir lieu à domicile et pendant l’état d’urgence sanitaire. Dans les conditions posées par l’art. 199 sexdecies du CGI, sous réserve de modification de la législation.

portrait enseignant Acadomia

Donnez des cours pour la spécialité Sciences de l’ingénieur

Vous êtes professeur en technologie, en informatique ou en ingénierie en poste ou à la retraite ? Vous êtes étudiant et cherchez un job avec au minimum un bac+3 acquis ?

Déposez votre candidature pour devenir enseignant Acadomia et proposer des cours de soutien scolaire en Sciences de l’ingénieur à nos élèves de lycée.

Développer des solutions avec la spécialité sciences de l’ingénieur

L’élève en sciences de l’ingénieur cherche, expérimente et innove au quotidien. Il doit faire preuve d’appétence pour le travail en équipe et d’imagination créative pour trouver la meilleure solution adaptée à une problématique donnée. Une spécialité ouverte au monde de demain.

Top 3 des compétences attendues par l’élève en sciences de l’ingénieur

  1. Savoir mener des projets: améliorer un produit existant ou repenser le produit technologique de la conception à la mise en œuvre.
  2. Travailler en équipe: on parle à ce propos « d’ingénierie collaborative ».
  3. Penser la solution pour l’utilisateur: le technicien ou l’ingénieur développent toujours leur produit au service d’une cause sociétale ou environnementale. La notion d’expérience utilisateur est d’ailleurs prioritaire dans le développement d’une solution.

Tous nos professeurs de sciences de l’ingénieur s’accordent à dire qu’un parcours réussi en sciences de l’ingénieur est un parcours qui considère les mathématiques, la physique et l’informatique comme étroitement liés.

C’est pour cela que notre accompagnement est multiple : cours de rattrapage ponctuels dans une matière, perfectionnement dans telle autre, nous encourageons tous nos élèves à atteindre leur objectif.

Où nous trouver ?

Nous sommes proches de chez vous.

Foire aux questions

Si vous n’y trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter

En moyenne, nos cours particuliers pour la spécialité sciences de l’ingénieur pour les élèves de première et terminale sont à 23€/h après crédit d’impôt. Ce tarif varie selon :

– Le niveau de l’élève et donc de la qualification requise pour l’enseignant,
– La localisation de l’élève et des frais de déplacement de l’enseignant.

Le coût d’une heure de soutien scolaire varie aussi selon le format choisi : cours individuel à domicile, cours collectifs, en présentiel ou en ligne.

Pour obtenir un devis personnalisé pour des cours de sciences de l’ingénieur, contactez le centre Acadomia le plus proche de votre domicile.

Pour être efficaces, les cours particuliers pour la spécialité sciences de l’ingénieur pour les élèves de première et terminale doivent d’abord garantir :

– La régularité et la durée des cours : un rythme hebdomadaire et des séances de 1h30 à 2 heures, selon le niveau de l’élève, sont nécessaires pour progresser.

– Le bon choix de l’enseignant : il doit correspondre au profil et aux besoins de l’élève, afin de susciter motivation et engagement.

Chez Acadomia, les conseillers pédagogiques veillent à ce que ces conditions soient réunies et assurent ensuite un suivi régulier de la bonne progression de l’élève.

Les cours particuliers à domicile de spécialité sciences de l’ingénieur pour les élèves de première et terminale sont éligibles au crédit d’impôt. Depuis le 1er janvier 2017, le crédit d’impôt est remboursable pour tous les contribuables, imposables ou non-imposables. Cela permet à de nombreux foyers avec des mères/pères au foyer, retraités, etc. de bénéficier pleinement de l’avantage fiscal pour leurs dépenses de cours à domicile.

Vous pouvez donc bénéficier de 50% de crédit d’impôt sur le coût horaire charges sociales incluses des cours à domicile selon les conditions prévues à l’article 199 sexdecies du CGI. Nous nous occupons de toutes vos démarches administratives (mandat, déclaration URSSAF, attestation fiscale, facilités de paiement).

Acadomia accepte les Cesu préfinancés comme mode de paiement pour tout ou partie des cours particuliers à domicile.

Vous souhaitez proposer des cours pour la spécialité sciences de l’ingénieur à domicile ? Voici les principales étapes à suivre :

– Choisissez les niveaux pour lesquels vous souhaitez donner des cours et mettez à jour si nécessaire votre connaissance des programmes concernés.

– Définissez le nombre d’heures de cours que vous pourrez assurer : pour suivre des élèves, vous devez disposer de disponibilités stables et suffisantes.

– Envoyez-nous votre candidature en ligne. Un chargé de recrutement vous contactera et vous guidera au travers de nos étapes de recrutement (test d’évaluation et entretien individuel).