picto-doc-black-xs-631a0da60f0d0
picto-tel-black-xs-631a0dca135af
picto-geoloc-black
picto-teacher-white-xs-631a0dc3cb79e
picto-info-black-xs-631a0dac88c1e

LLCA, la spécialité qui fait dialoguer monde moderne et monde antique

Le bon professeur particulier
Une régularité et une assiduité dans les apprentissages
Une bonne méthodologie de travail
+3,9 points* en moyenne dans la matière suivie

La spécialité LLCA vous permettra d’approfondir votre connaissance de la littérature et de la culture antique, médiévale, moderne et contemporaine. Loin d’être réservée aux futurs étudiants en lettres classiques, elle peut intéresser tous ceux qu’attire la culture de l’Antiquité. Nous accompagnons tous les élèves du lycée, quel que soit leur niveau de grec ou de latin, pour la préparation au baccalauréat.

*Progression moyenne constatée chez les élèves Acadomia suivis en 2021/2022 (Étude Consumer Lab).

Conseiller pédagogique Acadomia
Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute

Besoin d’un accompagnement pour la spécialité LLCA ? Contactez-nous

Comment ça marche ?

Picto
Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Picto
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Picto
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Comment ça marche ?

Picto
Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Picto
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Picto
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Tout sur la spécialité LLCA

Cours particuliers d'une élève au lycée avec une enseignante Acadomia

Au programme, une approche culturelle et linguistique de la société actuelle

Suivre la spécialité LLCA c’est se forger une culture générale solide, c’est établir des ponts entre les différentes langues et civilisations du monde ancien et le monde moderne. À travers les textes et l’iconographie, l’étymologie, les mythes et l’Histoire, les élèves acquièrent un nouveau regard sur les fondations culturelles de leur environnement littéraire, politique et artistique.

Plusieurs objets d’études sont au programme de l’enseignement de la spécialité LLCA en première et en terminale. Un programme auquel se rattachent un corpus de deux œuvres intégrales qui varie tous les 2 ans.

En première, 4 objets d’étude sont traités pendant l’année :

  1. La cité, entre réalités et utopies
  2. Justice des dieux, justice des hommes
  3. Amour, Amours
  4. Méditerranée : conflits, influences et échanges

Ces 4 objets d’études sont communs aux enseignements de latin et de grec.

Afin de s’approprier les quatre objets d’étude, les élèves construisent un dossier personnel pendant l’année : un portfolio. Le format et le support sont au choix (papier ou numérique). Au menu, un ou deux diptyques à imaginer et à présenter.

Diptyque 1 : un texte latin ou grec authentique accompagné de sa traduction + un texte contemporain, français ou étranger.

Diptyque 2 : une œuvre iconographique antique + une œuvre iconographique ou filmique contemporaine.

C’est le professeur de LLCA qui propose une série d’œuvres et de textes antiques, modernes ou contemporains, liés aux 4 objets d’étude. Le portfolio est pris en compte dans l’évaluation en contrôle continu et si l’élève poursuit la spécialité en terminale, cela peut constituer une très bonne base pour l’épreuve du Grand oral.

En terminale le professeur de la spécialité LLCA ancre l’apprentissage en suivant 3 objets d’étude :

  1. L’homme, le monde, le destin
  2. Croire, savoir, douter
  3. Méditerranée : présence des mondes antiques

Deux œuvres intégrales sont étudiées dans le cadre de ces trois objets d’étude afin d’en faire une étude comparée (l’une appartient au monde des Anciens, la seconde aux Modernes), deux voies qui se font écho et qui dialoguent. L’exercice est identique pour les sections grec et latin.

Portrait d'une jeune élève de lycée Acadomia

Les débouchés possibles : cap vers les sciences humaines, les langues et les lettres

Après un bac spécialité LLCA, les choix sont nombreux :

  • Une CPGE littéraire pour se préparer en deux ans aux prestigieux concours de l’Ecole normale supérieure (ENS) ou de l’Ecole nationale des Chartes.).
  • L’université : le choix est vaste après l’obtention du baccalauréat et la spécialité mène aussi bien en lettres modernes ou classiques qu’en philosophie, en langues, en droit, en histoire, en communication, en sociologie.
  • Une école de commerce : une bonne culture générale est de plus en plus appréciée par les jurys des concours d’entrée aux écoles. Quitte à ne pas poursuivre la spécialité en terminale (les mathématiques et SES ou anglais étant à privilégier), l’année de 1re peut déjà constituer un solide bagage.
  • Une école de communication et de journalisme : comme pour toutes les écoles à enjeu littéraire (beaucoup d’écrits et de culture générale), la spécialité suivie en 1re peut distinguer l’élève au moment de la sélection des dossiers.
  • Une école d’arts : parce que l’inspiration est source de création par l’imitation et la reproduction, cette spécialité permet de porter une réflexion sur son art et ouvre un champ de créativité infinie.
  • Un IEP : toutes les notions de civilisation actuelle s’inscrivent dans une histoire politique ancienne et antique. La vie dans la cité, le citoyen et la res-publica (chose publique) sont des éléments clés, constitutifs d’une pensée moderne. Les études de sciences politiques font référence en permanence à ce passé historique et politique.
portrait etudiante preparation examen acadomia

Le déroulé de l’épreuve au bac de la spécialité LLCA

L’épreuve écrite de la spécialité Littérature, langues et cultures de l’Antiquité dure 4 heures et porte sur le programme de terminale, tout en pouvant faire référence à des apprentissages vus en classe de première.

Le sujet de l’épreuve s’appuie sur trois textes

  • Un texte en grec ancien ou en latin, extrait de l’œuvre antique au programme de la classe de terminale, donné en langue ancienne et accompagné de sa traduction.
  • Un texte en français extrait de l’œuvre littéraire moderne ou contemporaine au programme de la classe de terminale.
  • Un court texte tiré de la littérature grecque ou latine et donné dans sa seule traduction en relation avec l’objet d’étude dans lequel s’inscrit le programme de la classe de terminale.

Le sujet se compose de deux parties

Partie 1 : étude de la langue (10 points)
Les éléments suivants portent sur le texte en grec ancien ou en latin :

1) Traduction d’un court extrait de l’œuvre antique au programme (6 points).

2) Une question de linguistique, afin d’apprécier la connaissance grammaticale du grec ancien ou du latin et d’évaluer la compréhension et l’interprétation du candidat (2 points).

3) Une question de lexique, portant sur une notion clé du texte grec ou latin dont le sens en contexte doit être explicité (2 points).

Partie 2 : compréhension et interprétation (10 points)
Le candidat devra répondre sous la forme d’un essai argumenté à une question de réflexion portant sur les trois textes.

Il s’appuiera sur sa connaissance des deux œuvres au programme de terminale, sur celle des textes ou documents étudiés dans le cadre des différents objets d’étude, sur le portfolio, sur ses lectures personnelles et sur les connaissances acquises en grec ou en latin (dans le cadre de l’enseignement conjoint des langues anciennes : ECLA).

Tout sur la spécialité LLCA
Cours particuliers d'une élève au lycée avec une enseignante Acadomia

Suivre la spécialité LLCA c’est se forger une culture générale solide, c’est établir des ponts entre les différentes langues et civilisations du monde ancien et le monde moderne. À travers les textes et l’iconographie, l’étymologie, les mythes et l’Histoire, les élèves acquièrent un nouveau regard sur les fondations culturelles de leur environnement littéraire, politique et artistique.

Plusieurs objets d’études sont au programme de l’enseignement de la spécialité LLCA en première et en terminale. Un programme auquel se rattachent un corpus de deux œuvres intégrales qui varie tous les 2 ans.

En première, 4 objets d’étude sont traités pendant l’année :

  1. La cité, entre réalités et utopies
  2. Justice des dieux, justice des hommes
  3. Amour, Amours
  4. Méditerranée : conflits, influences et échanges

Ces 4 objets d’études sont communs aux enseignements de latin et de grec.

Afin de s’approprier les quatre objets d’étude, les élèves construisent un dossier personnel pendant l’année : un portfolio. Le format et le support sont au choix (papier ou numérique). Au menu, un ou deux diptyques à imaginer et à présenter.

Diptyque 1 : un texte latin ou grec authentique accompagné de sa traduction + un texte contemporain, français ou étranger.

Diptyque 2 : une œuvre iconographique antique + une œuvre iconographique ou filmique contemporaine.

C’est le professeur de LLCA qui propose une série d’œuvres et de textes antiques, modernes ou contemporains, liés aux 4 objets d’étude. Le portfolio est pris en compte dans l’évaluation en contrôle continu et si l’élève poursuit la spécialité en terminale, cela peut constituer une très bonne base pour l’épreuve du Grand oral.

En terminale le professeur de la spécialité LLCA ancre l’apprentissage en suivant 3 objets d’étude :

  1. L’homme, le monde, le destin
  2. Croire, savoir, douter
  3. Méditerranée : présence des mondes antiques

Deux œuvres intégrales sont étudiées dans le cadre de ces trois objets d’étude afin d’en faire une étude comparée (l’une appartient au monde des Anciens, la seconde aux Modernes), deux voies qui se font écho et qui dialoguent. L’exercice est identique pour les sections grec et latin.

Portrait d'une jeune élève de lycée Acadomia

Après un bac spécialité LLCA, les choix sont nombreux :

  • Une CPGE littéraire pour se préparer en deux ans aux prestigieux concours de l’Ecole normale supérieure (ENS) ou de l’Ecole nationale des Chartes.).
  • L’université : le choix est vaste après l’obtention du baccalauréat et la spécialité mène aussi bien en lettres modernes ou classiques qu’en philosophie, en langues, en droit, en histoire, en communication, en sociologie.
  • Une école de commerce : une bonne culture générale est de plus en plus appréciée par les jurys des concours d’entrée aux écoles. Quitte à ne pas poursuivre la spécialité en terminale (les mathématiques et SES ou anglais étant à privilégier), l’année de 1re peut déjà constituer un solide bagage.
  • Une école de communication et de journalisme : comme pour toutes les écoles à enjeu littéraire (beaucoup d’écrits et de culture générale), la spécialité suivie en 1re peut distinguer l’élève au moment de la sélection des dossiers.
  • Une école d’arts : parce que l’inspiration est source de création par l’imitation et la reproduction, cette spécialité permet de porter une réflexion sur son art et ouvre un champ de créativité infinie.
  • Un IEP : toutes les notions de civilisation actuelle s’inscrivent dans une histoire politique ancienne et antique. La vie dans la cité, le citoyen et la res-publica (chose publique) sont des éléments clés, constitutifs d’une pensée moderne. Les études de sciences politiques font référence en permanence à ce passé historique et politique.
portrait etudiante preparation examen acadomia

L’épreuve écrite de la spécialité Littérature, langues et cultures de l’Antiquité dure 4 heures et porte sur le programme de terminale, tout en pouvant faire référence à des apprentissages vus en classe de première.

Le sujet de l’épreuve s’appuie sur trois textes

  • Un texte en grec ancien ou en latin, extrait de l’œuvre antique au programme de la classe de terminale, donné en langue ancienne et accompagné de sa traduction.
  • Un texte en français extrait de l’œuvre littéraire moderne ou contemporaine au programme de la classe de terminale.
  • Un court texte tiré de la littérature grecque ou latine et donné dans sa seule traduction en relation avec l’objet d’étude dans lequel s’inscrit le programme de la classe de terminale.

Le sujet se compose de deux parties

Partie 1 : étude de la langue (10 points)
Les éléments suivants portent sur le texte en grec ancien ou en latin :

1) Traduction d’un court extrait de l’œuvre antique au programme (6 points).

2) Une question de linguistique, afin d’apprécier la connaissance grammaticale du grec ancien ou du latin et d’évaluer la compréhension et l’interprétation du candidat (2 points).

3) Une question de lexique, portant sur une notion clé du texte grec ou latin dont le sens en contexte doit être explicité (2 points).

Partie 2 : compréhension et interprétation (10 points)
Le candidat devra répondre sous la forme d’un essai argumenté à une question de réflexion portant sur les trois textes.

Il s’appuiera sur sa connaissance des deux œuvres au programme de terminale, sur celle des textes ou documents étudiés dans le cadre des différents objets d’étude, sur le portfolio, sur ses lectures personnelles et sur les connaissances acquises en grec ou en latin (dans le cadre de l’enseignement conjoint des langues anciennes : ECLA).

Nos tarifs

50% de crédit d’impôt* immédiatement sur nos cours particuliers

*sur le coût horaire charges sociales incluses des cours à domicile, ou des cours en ligne ne pouvant avoir lieu à domicile et pendant l’état d’urgence sanitaire. Dans les conditions posées par l’art. 199 sexdecies du CGI, sous réserve de modification de la législation.

portrait enseignant Acadomia

Donnez des cours pour la spécialité LLCA

Vous êtes professeur en langues anciennes en poste ou à la retraite ? Vous êtes étudiant et cherchez un job avec au minimum un bac+3 acquis ?

Déposez votre candidature pour devenir enseignant Acadomia et proposer des cours de soutien scolaire pour la spécialité Littérature, Langues et Cultures de l’Antiquité (LLCA) à nos élèves de lycée.

La spécialité LLCA, la connaissance du monde antique

Si le grec et le latin rythment l’apprentissage de cette spécialité, la connaissance générale du monde grec et romain est l’objectif principal recherché en 1re comme en terminale.

L’apprentissage et l’approfondissement de la culture antique permet d’acquérir une réflexion profonde et argumentée sur l’Homme dans la société. Cet apprentissage passe par les langues et les différentes traductions des textes anciens. Les civilisations grecques et romaines, lorsqu’il est question de la construction de la cité, de la place de la philosophie, du rapport du corps à la nature, de politique et des relations sociales, font écho à la société judéo-chrétienne actuelle. Il est donc essentiel pour un élève qui souhaite penser le monde contemporain de suivre ces enseignements.

Cette spécialité résonne avec d’autres disciplines comme le français, la philosophie et l’histoire. Elle est tout à fait complémentaire aux spécialités HGGSP, et HLP notamment.

Nota Bene : tous les établissements ne proposent pas cette spécialité, il convient donc de se renseigner en amont auprès du lycée sélectionné.

Où nous trouver ?

Nous sommes proches de chez vous.

Foire aux questions

Si vous n’y trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter

En moyenne, nos cours particuliers pour la spécialité en littérature, langues et culture de l’antiquité pour les élèves de première et terminale sont à 23€/h après crédit d’impôt. Ce tarif varie selon :
– Le niveau de l’élève et donc de la qualification requise pour l’enseignant,
– La localisation de l’élève et des frais de déplacement de l’enseignant.

Le coût d’une heure de soutien scolaire varie aussi selon le format choisi : cours individuel à domicile, cours collectifs, en présentiel ou en ligne.

Pour obtenir un devis personnalisé pour des cours de spécialité LLCA contactez le centre Acadomia le plus proche de votre domicile.

Pour être efficaces, les cours particuliers pour la spécialité en littérature, langues et culture de l’antiquité pour les élèves de première et terminale doivent d’abord garantir :
– La régularité et la durée des cours : un rythme hebdomadaire et des séances de 1h30 à 2 heures, selon le niveau de l’élève, sont nécessaires pour progresser.
– Le bon choix de l’enseignant : il doit correspondre au profil et aux besoins de l’élève, afin de susciter motivation et engagement.

Chez Acadomia, les conseillers pédagogiques veillent à ce que ces conditions soient réunies et assurent ensuite un suivi régulier de la bonne progression de l’élève.

Les cours particuliers à domicile de spécialité en littérature, langues et culture de l’antiquité pour les élèves de première et terminale sont éligibles au crédit d’impôt. Depuis le 1er janvier 2017, le crédit d’impôt est remboursable pour tous les contribuables, imposables ou non-imposables. Cela permet à de nombreux foyers avec des mères/pères au foyer, retraités, etc. de bénéficier pleinement de l’avantage fiscal pour leurs dépenses de cours à domicile.

Vous pouvez donc bénéficier de 50% de crédit d’impôt sur le coût horaire charges sociales incluses des cours à domicile selon les conditions prévues à l’article 199 sexdecies du CGI. Nous nous occupons de toutes vos démarches administratives (mandat, déclaration URSSAF, attestation fiscale, facilités de paiement).

Acadomia accepte les Cesu préfinancés comme mode de paiement pour tout ou partie des cours particuliers à domicile.

Vous souhaitez proposer des cours pour la spécialité en littérature, langues et culture de l’antiquité pour les élèves de première et terminale à domicile ? Voici les principales étapes à suivre :
– Choisissez les niveaux pour lesquels vous souhaitez donner des cours et mettez à jour si nécessaire votre connaissance des programmes concernés.
– Définissez le nombre d’heures de cours que vous pourrez assurer : pour suivre des élèves, vous devez disposer de disponibilités stables et suffisantes.
– Envoyez-nous votre candidature en ligne. Un chargé de recrutement vous contactera et vous guidera au travers de nos étapes de recrutement (test d’évaluation et entretien individuel).