Pratiquer une activité physique, comprendre les enjeux du sport

Une régularité et une assiduité dans les apprentissages
Une bonne méthodologie de travail
+3,9 points* en moyenne dans la matière suivie

La partie théorique de la spécialité permet aux élèves de se doter d’une culture sportive solide, de penser le sport, de débattre et de partager à partir d’une observation ou d’une production.

La partie pratique leur permet de comprendre les incidences de l’activité physique sur la santé du corps, de mesurer leurs performances personnelles, d’apprendre individuellement mais aussi en collectif. À l’instar du coaching scolaire, le sport permet de prendre confiance en soi et de développer son esprit critique.

*Progression moyenne constatée chez les élèves Acadomia suivis en 2021/2022 (Étude Consumer Lab).

Conseiller pédagogique Acadomia
Nos conseillers pédagogiques sont à votre écoute

Besoin d’un accompagnement pour la spécialité EPPCS ? Contactez-nous

Comment ça marche ?

Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Comment ça marche ?

Contactez l’un de nos conseillers pédagogiques, proche de chez vous
Notre conseiller pédagogique vous écoute et vous propose la solution adaptée et le meilleur enseignant
Vos cours démarrent ! Toutes nos solutions sont possibles à domicile, en centre ou en ligne

Spécialité Éducation physique, Pratiques et Culture Sportives

Au programme, réflexion théorique et pratique sportive | les clés du savoir

Le programme de spécialité EPPCS est dense, la théorie allant toujours de pair avec la pratique. Le corps ne va pas sans l’esprit : il s’agit d’analyser et de porter un regard critique sur sa performance sportive.

Les élèves doivent acquérir trois compétences clés en 1re et en terminale

  1. Pratiquer
    accomplir une performance physique dans une discipline sportive choisie.
  2. Analyser
    connaitre les bienfaits et les effets du sport sur la santé.
  3. Communiquer
    rendre compte de ses expériences et des résultats atteints via un projet.

Les apports pratiques représentent 80 heures par an en 1re et 126 heures en terminale, les apports théoriques 36 heures par an en 1re et 48 heures en terminale.

L’élève doit parallèlement à cet enseignement préparer un projet personnel.

La théorie

Les apports théoriques sont structurés en 3 thématiques en 1re

  1. Les métiers du sport et du corps humain.
  2. La pratique physique et la santé.
  3. La technologie des APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques).

Le savoir théorique est composé de 2 thématiques en terminale

  1. Les enjeux de la pratique physique dans le monde contemporain.
  2. La technologie des APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques).

La pratique

La pratique sportive s’appuie sur des APSA.

Les élèves suivant la spécialité doivent acquérir des compétences relevant de 5 champs d’apprentissage définis par l’Éducation nationale.

  1. Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée.
  2. Adapter son déplacement à des environnements variés ou incertains.
  3. Réaliser une prestation corporelle destinée à être vue et appréciée.
  4. Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel pour gagner.
  5. Réaliser une activité physique pour développer ses ressources et s’entretenir.

Au programme, de la technique mais aussi de la tactique : les élèves doivent faire preuve de stratégie collective et de réflexion personnelle tout en développant des compétences transversales (ou soft-skills) comme la coopération, l’entraide, l’esprit d’initiative, la gestion des émotions…

Le projet

En 1re  , les élèves organisent un événement en lien avec leur pratique sportive. Le projet est collectif (un groupe d’élèves ou toute la classe) et s’appuie sur les connaissances théoriques. À la suite de l’événement, les élèves présentent un bilan écrit. Le projet est choisi et développé avec l’aide et les conseils de l’enseignant.

En terminale, les élèves qui gardent la spécialité prennent en charge une intervention pédagogique seuls ou en binôme. L’objectif est d’endosser et d’expérimenter le rôle d’animateur/intervenant face à un groupe d’élèves. L’aisance à l’oral, la facilité à communiquer et à animer, l’engagement dans la conception et mise en œuvre du projet sont les principales compétences évaluées.

Portrait d'une jeune élève de lycée Acadomia

Les débouchés possibles : vers les métiers du sport et de l’enseignement

Les études supérieures dans le domaine du sport accessibles après le bac sont les suivantes.
L’université
La licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) est la plus convoitée des licences après l’obtention d’un bac avec la spécialité EPPCS.

Elle entre dans la suite logique de la spécialité : des études qui allient pratique et théorie du sport. Combiner la spécialité EPPCS avec la physique ou les mathématiques est une bonne option car les études en STAPS exigent un bon niveau scientifique.

Une école de management spécialisée en sport
Nombreux sont les campus dédiés au sport et à son écosystème. Les secteurs de la gestion et de la communication autour du e-sport sont en plein essor.

Un BTS MCO option sport
La filière idéale pour des études courtes (2 ans après le bac) et très formatrices qui conduisent rapidement au marché de l’emploi.

Un Bachelor
Une formation professionnalisante et qualifiante en 3 ans qui apporte une expertise et une vision concrète du domaine du sport.

Quels métiers exercer avec la spécialité EPPCS ?

Cap vers les métiers de l’enseignement, des loisirs, du coaching sportif, du management, de la santé et du bien-être ou de l’accompagnement des personnes à mobilité réduite. L’acquisition de la connaissance de la diversité des secteurs professionnels liés au sport et à la pratique sportive doit pouvoir se faire tout au long de l’apprentissage de cette spécialité.

Un élève ayant suivi la spécialité EPPCS pourra envisager notamment les métiers suivants :

  • Professeur d’EPS
  • Coach sportif
  • Coach ou manager eSport (electronic sport)
  • Journaliste sportif
  • Entraîneur
  • Educateur
  • Maître-nageur
portrait etudiante preparation examen acadomia

Pour l’épreuve du bac, faire des liens entre la théorie et la pratique

L’épreuve est composée de deux parties.

  • Une épreuve écrite (3h30) notée sur 20 points
  • Une épreuve orale (30 minutes) notée sur 20 points

La note finale correspond à la moyenne des deux notes obtenues.

L’épreuve écrite de la spécialité EPPCS

Le candidat est évalué lors de cette épreuve sur sa culture sportive, ses connaissances et sa capacité d’analyse.

L’épreuve est organisée en deux parties

  • Première partie
    L’élève doit rédiger une dissertation sur un sujet général de culture sportive en relation avec la thématique du programme « Enjeux de la pratique sportive dans le monde contemporain ».
  • Deuxième partie
    Deux sujets au choix portant sur deux parties de programme différentes, comportant une question et un ensemble de documents (textes, données chiffrées, iconographies).

L’épreuve écrite est notée sur 20, chacune des parties est notée sur 10.

L’épreuve orale de la spécialité EPPCS

L’épreuve est organisée en deux parties : une partie pratique (15 min) et une partie orale (15min). Elles ne sont pas nécessairement liées l’une à l’autre et peuvent être effectuées à différents moments.

  • La partie pratique physique et sportive
    Se déroule au sein de l’établissement du candidat sous la supervision du chef d’établissement et de deux professeurs d’EPS : chaque professeur de spécialité EPPCS propose une liste de 5 APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques).

    Le candidat choisit une APSA et 1 champ d’apprentissage parmi les 5 proposés dans le programme. Cette partie est notée sur 12 points.

  • La partie orale
    Comporte un enregistrement audiovisuel de 1 à 3 minutes d’une prestation physique portant sur l’activité choisie par le candidat. Le candidat dispose de 5 à 7 minutes pour présenter au jury son enregistrement et porter un regard réflexif sur sa pratique.

    Il commente et analyse sa prestation puis doit répondre à plusieurs questions posées par le jury. Cette partie est notée sur 8 points.

Deux professeurs d’EPS composent le jury d’évaluation (dont un professeur de spécialité EPPCS), ils ne doivent pas avoir été professeurs du candidat.

Spécialité Éducation physique, Pratiques et Culture Sportives

Le programme de spécialité EPPCS est dense, la théorie allant toujours de pair avec la pratique. Le corps ne va pas sans l’esprit : il s’agit d’analyser et de porter un regard critique sur sa performance sportive.

Les élèves doivent acquérir trois compétences clés en 1re et en terminale

  1. Pratiquer
    accomplir une performance physique dans une discipline sportive choisie.
  2. Analyser
    connaitre les bienfaits et les effets du sport sur la santé.
  3. Communiquer
    rendre compte de ses expériences et des résultats atteints via un projet.

Les apports pratiques représentent 80 heures par an en 1re et 126 heures en terminale, les apports théoriques 36 heures par an en 1re et 48 heures en terminale.

L’élève doit parallèlement à cet enseignement préparer un projet personnel.

La théorie

Les apports théoriques sont structurés en 3 thématiques en 1re

  1. Les métiers du sport et du corps humain.
  2. La pratique physique et la santé.
  3. La technologie des APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques).

Le savoir théorique est composé de 2 thématiques en terminale

  1. Les enjeux de la pratique physique dans le monde contemporain.
  2. La technologie des APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques).

La pratique

La pratique sportive s’appuie sur des APSA.

Les élèves suivant la spécialité doivent acquérir des compétences relevant de 5 champs d’apprentissage définis par l’Éducation nationale.

  1. Réaliser une performance motrice maximale mesurable à une échéance donnée.
  2. Adapter son déplacement à des environnements variés ou incertains.
  3. Réaliser une prestation corporelle destinée à être vue et appréciée.
  4. Conduire et maîtriser un affrontement collectif ou interindividuel pour gagner.
  5. Réaliser une activité physique pour développer ses ressources et s’entretenir.

Au programme, de la technique mais aussi de la tactique : les élèves doivent faire preuve de stratégie collective et de réflexion personnelle tout en développant des compétences transversales (ou soft-skills) comme la coopération, l’entraide, l’esprit d’initiative, la gestion des émotions…

Le projet

En 1re  , les élèves organisent un événement en lien avec leur pratique sportive. Le projet est collectif (un groupe d’élèves ou toute la classe) et s’appuie sur les connaissances théoriques. À la suite de l’événement, les élèves présentent un bilan écrit. Le projet est choisi et développé avec l’aide et les conseils de l’enseignant.

En terminale, les élèves qui gardent la spécialité prennent en charge une intervention pédagogique seuls ou en binôme. L’objectif est d’endosser et d’expérimenter le rôle d’animateur/intervenant face à un groupe d’élèves. L’aisance à l’oral, la facilité à communiquer et à animer, l’engagement dans la conception et mise en œuvre du projet sont les principales compétences évaluées.

Portrait d'une jeune élève de lycée Acadomia

Les études supérieures dans le domaine du sport accessibles après le bac sont les suivantes.
L’université
La licence STAPS (Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives) est la plus convoitée des licences après l’obtention d’un bac avec la spécialité EPPCS.

Elle entre dans la suite logique de la spécialité : des études qui allient pratique et théorie du sport. Combiner la spécialité EPPCS avec la physique ou les mathématiques est une bonne option car les études en STAPS exigent un bon niveau scientifique.

Une école de management spécialisée en sport
Nombreux sont les campus dédiés au sport et à son écosystème. Les secteurs de la gestion et de la communication autour du e-sport sont en plein essor.

Un BTS MCO option sport
La filière idéale pour des études courtes (2 ans après le bac) et très formatrices qui conduisent rapidement au marché de l’emploi.

Un Bachelor
Une formation professionnalisante et qualifiante en 3 ans qui apporte une expertise et une vision concrète du domaine du sport.

Quels métiers exercer avec la spécialité EPPCS ?

Cap vers les métiers de l’enseignement, des loisirs, du coaching sportif, du management, de la santé et du bien-être ou de l’accompagnement des personnes à mobilité réduite. L’acquisition de la connaissance de la diversité des secteurs professionnels liés au sport et à la pratique sportive doit pouvoir se faire tout au long de l’apprentissage de cette spécialité.

Un élève ayant suivi la spécialité EPPCS pourra envisager notamment les métiers suivants :

  • Professeur d’EPS
  • Coach sportif
  • Coach ou manager eSport (electronic sport)
  • Journaliste sportif
  • Entraîneur
  • Educateur
  • Maître-nageur
portrait etudiante preparation examen acadomia

L’épreuve est composée de deux parties.

  • Une épreuve écrite (3h30) notée sur 20 points
  • Une épreuve orale (30 minutes) notée sur 20 points

La note finale correspond à la moyenne des deux notes obtenues.

L’épreuve écrite de la spécialité EPPCS

Le candidat est évalué lors de cette épreuve sur sa culture sportive, ses connaissances et sa capacité d’analyse.

L’épreuve est organisée en deux parties

  • Première partie
    L’élève doit rédiger une dissertation sur un sujet général de culture sportive en relation avec la thématique du programme « Enjeux de la pratique sportive dans le monde contemporain ».
  • Deuxième partie
    Deux sujets au choix portant sur deux parties de programme différentes, comportant une question et un ensemble de documents (textes, données chiffrées, iconographies).

L’épreuve écrite est notée sur 20, chacune des parties est notée sur 10.

L’épreuve orale de la spécialité EPPCS

L’épreuve est organisée en deux parties : une partie pratique (15 min) et une partie orale (15min). Elles ne sont pas nécessairement liées l’une à l’autre et peuvent être effectuées à différents moments.

  • La partie pratique physique et sportive
    Se déroule au sein de l’établissement du candidat sous la supervision du chef d’établissement et de deux professeurs d’EPS : chaque professeur de spécialité EPPCS propose une liste de 5 APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques).

    Le candidat choisit une APSA et 1 champ d’apprentissage parmi les 5 proposés dans le programme. Cette partie est notée sur 12 points.

  • La partie orale
    Comporte un enregistrement audiovisuel de 1 à 3 minutes d’une prestation physique portant sur l’activité choisie par le candidat. Le candidat dispose de 5 à 7 minutes pour présenter au jury son enregistrement et porter un regard réflexif sur sa pratique.

    Il commente et analyse sa prestation puis doit répondre à plusieurs questions posées par le jury. Cette partie est notée sur 8 points.

Deux professeurs d’EPS composent le jury d’évaluation (dont un professeur de spécialité EPPCS), ils ne doivent pas avoir été professeurs du candidat.

Nos tarifs

50% de crédit d’impôt* immédiatement sur nos cours particuliers

*sur le coût horaire charges sociales incluses des cours à domicile, ou des cours en ligne ne pouvant avoir lieu à domicile et pendant l’état d’urgence sanitaire. Dans les conditions posées par l’art. 199 sexdecies du CGI, sous réserve de modification de la législation.

portrait enseignant Acadomia

Donnez des cours pour la spécialité EPPCS

Vous êtes professeur en éducation physique en poste ou à la retraite ? Vous êtes étudiant et cherchez un job avec au minimum un bac+3 acquis ?

Déposez votre candidature pour devenir enseignant Acadomia et proposer des cours de soutien scolaire en éducation sportive à nos élèves de lycée.

La spécialité EPPCS, un esprit sain dans un corps sain

Mens sana in corpore sano, la devise latine résume bien l’enjeu de la spécialité EPPCS pour les élèves de première et de terminale où il s’agit de trouver le juste équilibre entre le mental et l’activité physique et faire dialoguer la théorie avec la pratique. Rigueur, méthodologie et confiance en soi sont les qualités requises pour réussir dans la spécialité.

La spécialité Éducation Physique, Pratiques et Culture Sportives demande un esprit critique et d’analyse certain. Pour accéder à ces compétences transversales et avoir suffisamment de recul pour parler de soi et développer des pistes d’amélioration portant sur son potentiel, il est essentiel de bien se connaitre et de s’organiser dans son travail.

Nous organisons des stages de méthodologie, des suivis pédagogiques encadrés par un coach scolaire, des soutiens scolaires individuels ou collectifs sous la forme de cours à domicile, en ligne ou en centre. Chaque solution d’accompagnement vise à rendre tous les élèves autonomes, agiles et suffisamment à l’aise pour communiquer et partager leurs savoir-être et leur savoir-faire.

Où nous trouver ?

Nous sommes proches de chez vous.

Foire aux questions

Si vous n’y trouvez pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter

En moyenne, nos cours particuliers pour la spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives pour les élèves de première et terminale sont à 23€/h après crédit d’impôt. Ce tarif varie selon :

– Le niveau de l’élève et donc de la qualification requise pour l’enseignant,
– La localisation de l’élève et des frais de déplacement de l’enseignant.

Le coût d’une heure de soutien scolaire varie aussi selon le format choisi : cours individuel à domicile, cours collectifs, en présentiel ou en ligne.

Pour obtenir un devis personnalisé pour des cours d’éducation physique, contactez le centre Acadomia le plus proche de votre domicile.

Pour être efficaces, les cours particuliers de spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives pour les élèves de première et terminale doivent d’abord garantir :

– La régularité et la durée des cours : un rythme hebdomadaire et des séances de 1h30 à 2 heures, selon le niveau de l’élève, sont nécessaires pour progresser.

– Le bon choix de l’enseignant : il doit correspondre au profil et aux besoins de l’élève, afin de susciter motivation et engagement.

Chez Acadomia, les conseillers pédagogiques veillent à ce que ces conditions soient réunies et assurent ensuite un suivi régulier de la bonne progression de l’élève.

Les cours particuliers à domicile de spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives pour les élèves de première et terminale sont éligibles au crédit d’impôt. Depuis le 1er janvier 2017, le crédit d’impôt est remboursable pour tous les contribuables, imposables ou non-imposables. Cela permet à de nombreux foyers avec des mères/pères au foyer, retraités, etc. de bénéficier pleinement de l’avantage fiscal pour leurs dépenses de cours à domicile.

Vous pouvez donc bénéficier de 50% de crédit d’impôt sur le coût horaire charges sociales incluses des cours à domicile selon les conditions prévues à l’article 199 sexdecies du CGI. Nous nous occupons de toutes vos démarches administratives (mandat, déclaration URSSAF, attestation fiscale, facilités de paiement).

Acadomia accepte les Cesu préfinancés comme mode de paiement pour tout ou partie des cours particuliers à domicile.

Vous souhaitez proposer des cours pour la spécialité éducation physique, pratiques et culture sportives pour les élèves de première et terminale à domicile ? Voici les principales étapes à suivre :

– Choisissez les niveaux pour lesquels vous souhaitez donner des cours et mettez à jour si nécessaire votre connaissance des programmes concernés.

– Définissez le nombre d’heures de cours que vous pourrez assurer : pour suivre des élèves, vous devez disposer de disponibilités stables et suffisantes.

– Envoyez-nous votre candidature en ligne. Un chargé de recrutement vous contactera et vous guidera au travers de nos étapes de recrutement (test d’évaluation et entretien individuel).