ElĂšves ensemble en cours Acadomia

Pour ou contre les cahiers de vacances

Article publié le 10 juin 2022 (mis à jour le 10 janvier 2024) - 0 commentaires
3 minutes
Pour les Ă©lĂšves, les vacances d’étĂ© reprĂ©sentent une longue pĂ©riode bĂ©nie sans Ă©cole, sans contrainte, sans devoirs
. ou presque. Car chez les parents, le dilemme perdure : doit-on ou non prĂ©voir de faire travailler son enfant pendant l’été ?
Claire Saulou

Claire Saulou

RĂ©dactrice au sein du service digital d'Acadomia
ÉlĂšves en vacances d'Ă©tĂ© et rĂ©visent avec leurs cahier de vacances Acadomia

Les bienfaits de la rĂ©gularitĂ© de l’apprentissage

L’importance de la rĂ©gularitĂ© dans les apprentissages n’est plus Ă  dĂ©montrer. On le sait : un Ă©lĂšve qui apprend rĂ©guliĂšrement est un Ă©lĂšve qui nourrit, consolide ses connaissances et peut ensuite acquĂ©rir de nouveaux savoirs et de nouvelles compĂ©tences.

C’est pourquoi il est opportun de diluer quelques gouttes de savoir dans le bain des vacances scolaires. Deux mois, c’est trĂšs long, et votre enfant aura largement le temps d’oublier ses tables de multiplication, la conjugaison de l’imparfait ou encore ses cours d’histoire. Quelques heures de travail savamment amĂ©nagĂ©es permettront de rĂ©activer rĂ©guliĂšrement les connaissances et les automatismes de travail.

Vous souhaitez que votre enfant travaille pendant les vacances

Nos stages d’étĂ© et de rĂ©visions de prĂ©-rentrĂ©e sont la solution pour ĂȘtre Ă  jour Ă  la rentrĂ©e

Mettre en place une routine de travail

Plusieurs solutions de soutien scolaire s’offrent aux parents soucieux de maintenir les acquis de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente et de prĂ©parer la rentrĂ©e :

  1. Les cahiers de vacances, classiques et pratiques. Une page ou une double page par jour ou 2 doubles pages les week-ends si la semaine n’offre pas ce temps. Une rĂšgle Ă  respecter ? Ne pas contraindre et respecter le rythme et l’envie de votre enfant car le dĂ©goĂ»ter des mathĂ©matiques et du français n’est pas du tout l’objectif recherchĂ©. L’intĂ©rĂȘt de cette solution rĂ©side justement dans leur relative attractivitĂ© : les cahiers de vacances sont pour la plupart assez lĂ©gers et ludiques. Mieux vaut d’ailleurs les choisir en accord avec son enfant.
  2. Les cours particuliers Ă  domicile pour ĂȘtre prĂȘt(e) Ă  la rentrĂ©e : prendre des cours Ă  la maison ou depuis son lieu de vacances, Ă  raison d’une ou deux heures par semaine, est une bonne option pour se remettre Ă  niveau ou se perfectionner. On peut choisir de travailler la matiĂšre qui pose des difficultĂ©s ou au contraire d’approfondir celle qui passionne (avec des cours d’anglais, par exemple)
  3. Les cours en ligne, individuels ou collectifs : le distanciel facilite l’organisation de chacun et permet une rĂ©gularitĂ© mĂȘme en partant loin, ou dans plusieurs endroits au cours de l’étĂ©. Une bonne connexion suffit pour se former et progresser. Pour l’échange et le dĂ©veloppement de la confiance en soi, la mĂ©thode est (aussi) trĂšs efficace.
  4. Les stages de vacances : la derniĂšre quinzaine d’aoĂ»t, une pĂ©riode idĂ©ale pour se remettre au travail sereinement et pour se prĂ©parer Ă  reprendre le bon rythme dĂšs septembre. En mathĂ©matiques, en anglais, en français, en physique ou dans toute autre matiĂšre, votre enfant rĂ©vise en petit groupe dans un cadre agrĂ©able avec un enseignant Ă  l’écoute et disponible.

Multipliez les occasions d’apprendre autrement

Les vacances d’Ă©tĂ© offrent de nombreuses opportunitĂ©s d’apprentissage pratique. Impliquez votre enfant dans des activitĂ©s telles que la cuisine, le jardinage, les promenades en nature, les visites de musĂ©es ou les expĂ©riences scientifiques Ă  domicile, pour qu’il apprenne ou rĂ©vise sans s’en rendre compte. Une visite de musĂ©e ou de chĂąteau ? Demandez-lui de faire des recherches sur le lieu de la sortie, son histoire, sa gĂ©ographie, etc.

Surmonter les réticences et relativiser

Vous n’avez aucune envie de retrouver le temps conflictuel des devoirs pendant vos vacances au bord de la mer ? Pas de panique, si les rĂ©visions l’étĂ© vous semblent une aberration voire une impossibilitĂ©, essayez une approche nouvelle. Vous avez plus de temps : profitez-en pour changer un peu de rĂŽle, faire un pas de cĂŽtĂ© ou aborder le sujet de façon moins scolaire.

Vous aussi, faites des lignes ou des dictĂ©es, en face ou Ă  cĂŽtĂ© de votre enfant, cela va beaucoup l’amuser de voir que vous ne savez plus comment Ă©crire un H en majuscule ou si tel mot prend un trait d’union ou pas. Se mettre Ă  sa hauteur et prendre les choses par l’humour permet d’avancer plus sereinement.

Et un enfant a parfois besoin de se rendre compte que travailler ne s’arrĂȘte pas Ă  la sortie de l’école : il doit comprendre que l’apprentissage dure toute la vie, et que la remise en question (et la rĂ©activation de ses connaissances) est toujours bĂ©nĂ©fique.

Profitez de l’étĂ© pour lire en famille. Les Ă©lĂšves qui continuent Ă  lire au collĂšge et au lycĂ©e sont le plus souvent ceux qui ont vu leurs parents lire rĂ©guliĂšrement. Et puis la lecture, c’est bon pour Ă©toffer son vocabulaire, amĂ©liorer son orthographe et sa grammaire


Les libraires et bibliothĂ©caires peuvent vous aider Ă  dresser des listes de lecture selon les goĂ»ts et prĂ©fĂ©rences de votre enfant. N’hĂ©sitez donc pas prĂ©voir quelques titres pour ponctuer son Ă©tĂ© et le vĂŽtre.

Conclusion

En matiĂšre de devoirs d’étĂ© comme en bien d’autres, l’Ă©quilibre est la clĂ© ! S’il est important de continuer Ă  apprendre pendant les vacances d’Ă©tĂ©, il faut aussi de la place pour se dĂ©tendre, se reposer et s’amuser. Votre enfant apprend Ă©galement en s’amusant ou en pratiquant telle ou telle activitĂ©. L’essentiel reste pour votre enfant de profiter de chaque instant, de savourer l’Ă©tĂ© et de se crĂ©er des souvenirs inoubliables !

Réservez votre stage de pré-rentrée

Une prĂ©paration optimale pour ĂȘtre Ă  jour dĂšs septembre avec Acadomia

Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire

Foire aux questions

Les réponses à vos questions


Les cahiers de vacances sont trĂšs utiles pour maintenir les apprentissages pendant l’étĂ©. GrĂące Ă  leur format ludique, ils permettent aux Ă©lĂšves de renforcer leurs compĂ©tences et leurs connaissances sans ressentir une pression excessive dans plusieurs matiĂšres. En organisant judicieusement les sessions de travail (le matin avant de commencer sa journĂ©e, aprĂšs le dĂ©jeuner ou le soir, en fonction de votre rythme et de l’envie de votre enfant) votre enfant travaille l’air de rien.

L’utilisation d’un cahier de vacances doit rester ludique et non contraignante pour votre enfant (cela s’avĂšre contreproductif de le forcer absolument). Selon le rythme de l’enfant il peut ĂȘtre complĂ©tĂ© chaque jour ou chaque week-end. En parallĂšle et si l’accompagnement est nĂ©cessaire, des cours particuliers Ă  domicile, des cours en ligne ou des stages de rĂ©visions de prĂ©-rentrĂ©e peuvent ĂȘtre programmĂ©s pour consolider les matiĂšres problĂ©matiques ou approfondir les matiĂšres prĂ©fĂ©rĂ©es de l’enfant. Il est crucial de respecter le rythme et les intĂ©rĂȘts de l’enfant afin d’Ă©viter toute aversion envers le travail scolaire. Les cahiers de vacances ou les stages fin aoĂ»t permettent justement d’apprendre autrement, dans un autre cadre, plus librement.

Difficile de coopĂ©rer si votre enfant traine les pieds et bougonne Ă  l’idĂ©e de remplir son cahier. L’important est de garder le lien et de faire ensemble. Participer Ă  des exercices d’Ă©criture et de lecture ensemble accroit l’intĂ©rĂȘt et la motivation des enfants. La lecture en famille ou entre amis et la rĂ©alisation d’activitĂ©s pratiques comme la cuisine, le jardinage ou les visites culturelles sont d’excellentes façons d’intĂ©grer l’apprentissage de maniĂšre non formelle pendant les vacances.

L’Ă©quilibre idĂ©al entre l’apprentissage et le repos pendant les vacances d’Ă©tĂ© est une question trĂšs personnelle et dĂ©pend de chaque enfant, de son niveau, de ses besoins ou difficultĂ©s rencontrĂ©es. Il est important de maintenir un certain degrĂ© d’apprentissage pour renforcer les acquis de l’annĂ©e scolaire mais aussi de laisser suffisamment de temps Ă  votre enfant pour recharger les batteries et oublier le temps scolaire. Le temps des vacances sert aussi Ă  apprendre autrement.