ElĂšves ensemble en cours Acadomia

MĂ©thode pour organiser ses devoirs

Article publié le 21 février 2021 (mis à jour le 10 juin 2024) - 0 commentaires
7 minutes
« Fais tes devoirs ! » : cette injonction des parents envers leurs enfants est récurrente, et à tout ùge. Si en primaire la quantité de travail à la maison exigée des élÚves est minime, les choses ne tardent pas à se compliquer par la suite. Alors comment faire ?
Claire Saulou

Claire Saulou

RĂ©dactrice au sein du service digital d'Acadomia
Lycéenne suit un cours en ligne Acadomia

Le casse-tĂȘte des devoirs Ă  la maison

Comment bien organiser ses devoirs ? Tout est question de méthode et de bonne gestion, compétences apportées par Acadomia à chacun de ses élÚves, en vue de sa réussite.

Comment faire en sorte que la rĂ©alisation des devoirs ne tourne pas mal entre parents et enfants ? Voici quelques conseils et techniques face au travail demandĂ© par l’école.

Les devoirs, comment ça marche ?

En primaire, des devoirs allégés

En primaire, selon la loi, le travail Ă  faire Ă  la maison ne peut thĂ©oriquement pas ĂȘtre Ă©crit. L’élĂšve peut avoir du travail oral, comme une lecture, une leçon Ă  apprendre, des rĂ©visions.

Bien souvent, des Ă©coles font le choix de demander aux Ă©lĂšves de refaire des exercices dĂ©jĂ  rĂ©alisĂ©s en classe afin d’acquĂ©rir des rĂ©flexes, en mathĂ©matiques ou en orthographe, par exemple.

D’autre estiment qu’en CM1 et CM2, il faut prĂ©parer les Ă©lĂšves Ă  l’entrĂ©e en 6e afin qu’ils ne soient pas dĂ©bordĂ©s par la masse de travail qui leur sera demandĂ©e.

Dans le secondaire et le supérieur, une charge de travail accrue

Le travail Ă  faire Ă  la maison augmente avec l’ñge et les Ă©chĂ©ances, en particulier dans les classes Ă  examen. Au collĂšge, comme au lycĂ©e ou dans l’enseignement supĂ©rieur, il n’existe pas de rĂšgle prĂ©Ă©tablie.

Les devoirs sont fonction des professeurs et de leur façon de travailler. En effet, ils n’écrivent parfois mĂȘme pas le travail Ă  faire, considĂ©rant que les Ă©lĂšves sont assez autonomes pour savoir qu’ils doivent au moins relire leur cours et rĂ©viser. C’est souvent vrai au lycĂ©e, moins au collĂšge.

De plus en plus d’enseignants, constatant un rĂ©el manque d’autonomie des enfants face aux « DM » (devoirs maison), reprennent toute une mĂ©thodologie au cours des heures de vie de classe, distribuant mĂȘme parfois une fiche spĂ©ciale.

Voici une petite liste de ce que l’on peut attendre des Ă©lĂšves Ă  ce niveau :

  • Apprentissage, rĂ©visions, etc.
  • Exercices, activitĂ©s, corrections, etc.
  • Fiches de lecture d’une leçon, d’un chapitre, etc.
  • Recherches, exposĂ©s, etc.

Il est de plus en plus fréquent que certains devoirs soient à réaliser sur un support numérique, exigeant un accÚs à Internet.

TĂ©moignage d’une mĂšre et son fils

Isabelle : « Je n’avais pas compris que Nathan avait besoin de mes conseils. Je le considĂ©rais comme un grand et le laissais en pleine autonomie. Quand j’ai vu ses premiĂšres notes, la dĂ©convenue a Ă©tĂ© de taille. Suite Ă  cela, je me suis plus intĂ©ressĂ©e Ă  lui et Ă  ses devoirs. »

Nathan : « J’avoue, je ne notais pas trop les choses Ă  faire. Et puis, en rentrant Ă  la maison, je me mettais direct devant la tĂ©lĂ© ou la console, sans aller vers mon bureau. Ma pause durait jusqu’au dĂźner. Et maman a commencĂ© Ă  me prendre la tĂȘte tout le temps parce qu’elle ne me faisait plus confiance. Je le prenais mal. »

Isabelle : « J’ai fini par trouver la solution du cours collectif Acadomia pour Nathan et lĂ  il a vraiment eu le dĂ©clic pour s’y mettre. »
Isabelle et son fils Nathan
En cours hebdo avec Acadomia

Comment savoir si mon enfant a des devoirs ?

L’agenda est indispensable pour bien s’organiser.
Normalement, tout Ă©lĂšve dispose d’un cahier de textes ou d’un agenda. C’est dans cet outil, prioritairement, que les devoirs doivent ĂȘtre Ă©crits ou collĂ©s par ses soins (cela dĂ©pend du niveau).

La tenue d’un agenda n’a rien de nĂ©gligeable et permet progressivement, dĂšs les plus petites classes, d’apprendre Ă  s’organiser, Ă  planifier en fonction d’échĂ©ances plus ou moins lointaines. Cela donne aussi une visibilitĂ© physique sur le travail scolaire Ă  accomplir. Il doit toujours ĂȘtre dans le cartable aprĂšs usage.

Le rÎle des ENT : de plus en plus prégnant

De plus en plus d’établissements scolaires, y compris en primaire, disposent d’un environnement numĂ©rique de travail (ENT). Normalement, votre enfant et vous disposez d’un accĂšs Ă  cet ENT dans lequel le ou les professeurs indiquent des Ă©lĂ©ments de cours ainsi que le travail Ă  faire par matiĂšre.

C’est une bonne source d’information pour les parents. Les ENT sont en gĂ©nĂ©ral disponibles sous forme d’application mobile : vous pouvez ainsi avoir au bout des doigts les devoirs, mais aussi tout ce qui touche Ă  la scolaritĂ© de votre enfant (rĂ©sultats scolaires, absences, retards, etc.).

Depuis les confinements successifs, ces ENT ont fait l’objet de nombreuses amĂ©liorations et certains disposent de fonctionnalitĂ©s permettant Ă  votre enfant d’avoir accĂšs Ă  des banques d’exercices et de cours supplĂ©mentaires. Cela offre une façon un peu diffĂ©rente de travailler pour les enfants.

Des progrÚs garantis en méthodo avec nos stages pendant les vacances

Des stages de mĂ©thodologie pour apprendre Ă  s’organiser et hiĂ©rarchiser ses prioritĂ©s

Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire