ElĂšves ensemble en cours Acadomia

Good Morning Coach – La mĂ©moire de travail

Article publié le 29 juin 2020 (mis à jour le 02 mai 2024) - 0 commentaires
2 minutes
Il existe 3 types de mĂ©moire – la mĂ©moire sensorielle, la mĂ©moire de travail et la mĂ©moire Ă  long terme – qui sont toutes utiles quand vous apprenez. 

Comme nous l’avions vu dans la vidĂ©o prĂ©cĂ©dente, il existe 3 types de mĂ©moire – la mĂ©moire sensorielle, la mĂ©moire de travail et la mĂ©moire Ă  long terme – qui sont toutes utiles quand vous apprenez. 

La mĂ©moire de travail permet Ă  l’information d’acquĂ©rir une signification :  c’est une vĂ©ritable unitĂ© d’analyse et de traitement qui permet de trier, structurer et organiser l’information. Mais cet espace dispose d’un nombre de places limité : en moyenne, le nombre d’Ă©lĂ©ments que l’on peut restituer immĂ©diatement aprĂšs les avoir entendus, par exemple une liste de mots ou de chiffres – est limitĂ© Ă  7 environ. C’est ce qu’on appelle l’empan mnĂ©sique. Au-delà de cette quantitĂ©, la mĂ©moire de travail sature et se bloque. Le stress, la fatigue, les prĂ©occupations et les distractions peuvent aussi diminuer l’efficacitĂ© de cette mĂ©moire de travail : celle-ci est dĂ©jà en quelque sorte « prĂ©-occupĂ©e » et littĂ©ralement indisponible pour retenir de nouvelles informations. 

Comment tirer le meilleur de sa mĂ©moire de travail  ?  

  • S’il est trĂšs difficile d’augmenter son empan mnĂ©sique – c’est-Ă -dire le nombre d’Ă©lĂ©ments que l’on peut retenir à la fois – on peut tout Ă  fait optimiser l’efficacitĂ© de sa mĂ©moire de travail. Le regroupement de donnĂ©es est pour cela un moyen excellent, que vous utilisez d’ailleurs spontanĂ©ment :  pour donner votre numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone, vous allez l’énoncer en nombres plutĂŽt qu’en chiffres pour limiter le nombre d’élĂ©ments Ă  traiter et faciliter le travail de mĂ©morisation de votre interlocuteur ! 

  • Pour mĂ©moriser des informations qui ont peu de lien les unes avec les autres – comme une liste de dates, de faits, de termes techniques – il faut rĂ©ussir Ă  crĂ©er ce lien : cela vous permettra de donner du sens Ă  cet ensemble d’informations. Par exemple, en crĂ©ant une phrase mnĂ©motechnique ou en inventant une histoire ou une chanson. 

  • Pour faciliter la mĂ©morisation, essayez d’associer les mots ou les informations à retenir avec des images ou des sons. Par exemple, si vous devez retenir les noms des capitales d’Europe, associez chaque nom à une image ou un souvenir personnel ou jouez sur la sonoritĂ© du mot. Trouvez des associations que vous trouvez drĂŽles, ou absurdes, c’est ce qui marche le mieux ! 

  • Pour que votre mĂ©moire de travail soit au top de ses capacitĂ©s, ne la surchargez pas : isolez-vous autant que possible du bruit et des distracteurs de votre environnement (tĂ©lĂ©vision, musique forte, notifications de tĂ©lĂ©phone), prenez du temps pour Ă©vacuer votre stress et vos prĂ©occupations quotidiennes. 
Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire