ElĂšves ensemble en cours Acadomia

Une nouvelle rentrée scolaire sous le signe du Covid

Article publié le 25 août 2021 (mis à jour le 16 novembre 2023) - 0 commentaires
5 minutes
À quelques jours de la rentrĂ©e des Ă©lĂšves, le Covid impose toujours ses contraintes et un protocole sanitaire applicable dĂšs le jeudi 2 septembre, jour de rentrĂ©e pour tous.
Elisabeth Laurent

Elisabeth Laurent

Responsable des partenariats et coordinatrice internationale chez Acadomia

Le double objectif de cette rentrée, énoncé par le ministre Blanquer, est clair :

« ProtĂ©ger tous les Ă©lĂšves et les adultes et assurer l’éducation pour tous »,

« Assurer une rentrée sereine et accueillir les élÚves de la maternelle à la terminale dÚs le 2 septembre ».

Afin de garantir au mieux cet engagement, le ministre a prĂ©cisĂ© que dĂšs le premier jour de la rentrĂ©e, le niveau 2 « jaune » serait enclenchĂ© en France mĂ©tropolitaine et susceptible d’évoluer en fonction de l’évolution du contexte sanitaire.

ConcrĂštement, ce positionnement induit les dispositifs suivants :

 

Les cours auront bien lieu en présentiel

Tous les Ă©lĂšves, de la maternelle Ă  la terminale vont retrouver le chemin de l’école, du collĂšge ou du lycĂ©e sans distinction. Idem pour l’enseignement supĂ©rieur.

Le pass sanitaire ne sera pas nĂ©cessaire pour aller en classe, pas plus au lycĂ©e qu’en maternelle, ni Ă  l’universitĂ©

Si le pass sanitaire n’est pas demandĂ©, le ministre de l’Éducation nationale insiste beaucoup sur la nĂ©cessaire vaccination des Ă©lĂšves dĂšs l’ñge de 12 ans, Ăąge seuil de vaccination. Des campagnes de vaccination seront lancĂ©es dĂšs dĂ©but septembre auprĂšs des jeunes concernĂ©s.

Toutefois, une différence de traitement sera appliquée entre vaccinés et non-vaccinés en cas de contamination dans une classe

Selon le niveau d’études, des protocoles sanitaires diffĂ©rents s’appliqueront en cas de contamination dans une classe :

    • dans les collĂšges et lycĂ©es : les Ă©lĂšves non-vaccinĂ©s seront Ă©vincĂ©s, mais pas les Ă©lĂšves vaccinĂ©s. Ainsi, si un cas positif au Covid-19 est dĂ©clarĂ© dans une classe, les non-vaccinĂ©s seront renvoyĂ©s chez eux et suivront les cours Ă  distance.

 

    • dans les Ă©coles primaires : si un cas positif au Covid-19 est dĂ©clarĂ© dans une classe, c’est la classe tout entiĂšre qui sera fermĂ©e.

 

 

Le port du masque sera obligatoire ou non en fonction du niveau de protocole

Dans l’hypothĂšse de rentrĂ©e de niveau 2 « jaune » applicable en France mĂ©tropolitaine, le port du masque reste obligatoire dans les espaces clos et les rĂšgles relatives au port du masque en extĂ©rieur en population gĂ©nĂ©rale devront ĂȘtre respectĂ©es.

Pour les niveaux 3 « orange » et 4 « rouge », le port du masque est obligatoire dans les espaces clos et en extérieur.

Les gestes barriĂšres restent plus que jamais obligatoires

CĂŽtĂ© Ă©lĂšves : le lavage rĂ©gulier des mains est toujours nĂ©cessaire Ă  l’arrivĂ©e dans l’établissement scolaire, avant et aprĂšs chaque repas, avant et aprĂšs les rĂ©crĂ©ations, et aprĂšs s’ĂȘtre rendu aux toilettes.

CĂŽtĂ© Ă©tablissements : il leur est demandĂ© d’aĂ©rer rĂ©guliĂšrement les salles de classe et tous les lieux de vie des Ă©lĂšves au moins 15 minutes le matin, pendant chaque rĂ©crĂ©ation et intercours, le midi et pendant le nettoyage des locaux. Toutes les heures, les fenĂȘtres doivent Ă©galement rester ouvertes au moins 5 minutes.

Les cours de sport sont maintenus, avec des adaptations en fonction du niveau de protocole

Dans l’hypothĂšse de rentrĂ©e de niveau 2 « jaune » applicable en France mĂ©tropolitaine, les activitĂ©s sportives sont autorisĂ©es en intĂ©rieur et en extĂ©rieur. Toutefois, dans le cas impĂ©ratif d’une pratique Ă  l’intĂ©rieur (intempĂ©ries, disponibilitĂ© des installations, etc.), une distanciation de 2 mĂštres devra ĂȘtre respectĂ©e.

Les rĂšgles de distanciation Ă  la cantine restent d’actualitĂ©

Les Ă©tablissements doivent instaurer des plages horaires de dĂ©jeuner diffĂ©rentes et plus larges afin d’éviter l’attente et l’attroupement des Ă©lĂšves au sein de la cantine. Dans la mesure du possible, les entrĂ©es et sorties devront ĂȘtre dissociĂ©es.

De plus, pendant les repas, les Ă©lĂšves ne devront pas ĂȘtre assis l’un en face de l’autre ni cĂŽte Ă  cĂŽte, mais en quinconce.

Les élÚves non-vaccinés pourront difficilement participer aux sorties scolaires

Les mesures gouvernementales gĂ©nĂ©rales instaurant dĂšs l’ñge de 12 ans l’obligation de prĂ©senter un pass sanitaire pour prendre l’avion ou le train, mais aussi pour aller au musĂ©e, au cinĂ©ma, au thĂ©Ăątre ou encore Ă  la piscine s’appliqueront aux sorties scolaires dans ces Ă©tablissements. ConsĂ©quence, les Ă©lĂšves devront prĂ©senter un pass sanitaire ou un test PCR ou antigĂ©nique pour participer Ă  ces sorties.

Les élÚves non-vaccinés en seront donc exclus.

À l’inverse, et toujours en application des mesures gouvernementales gĂ©nĂ©rales, pour les enfants de moins de 12 ans, non Ă©ligibles Ă  la vaccination, aucun justificatif de vaccination ou test PCR ne sera demandĂ© lors des sorties.

Dans l’enseignement supĂ©rieur, les Ă©tudiants auront Ă©galement cours en prĂ©sentiel

Le ministĂšre de l’enseignement supĂ©rieur et de la recherche a posĂ© le principe d’une rentrĂ©e Ă  100 % en prĂ©sentiel dans les universitĂ©s.

Cet objectif sera toutefois modulable en fonction de l’évolution du virus. Ainsi, des mesures de distanciation dans les salles de classe ou de demi-jauge pourraient Ă  nouveau ĂȘtre instaurĂ©es.

Le port du masque reste obligatoire en intĂ©rieur et les gestes barriĂšres doivent toujours ĂȘtre respectĂ©s. Les Ă©tudiants et personnels vaccinĂ©s ne peuvent plus ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme cas contacts. Seuls les non-vaccinĂ©s devront s’isoler en cas de contamination dans une classe.

Les facultés doivent mettre à disposition des élÚves des tests antigéniques et des autotests.

Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire