Pourquoi étudier les langues anciennes, le latin et le grec ?

22 août 2022
L’apprentissage du latin et du grec ancien apparait souvent comme rébarbatif voire inutile. Pourtant, ces deux disciplines ont de nombreux bienfaits, à l’école mais aussi après, dans la vie de tous les jours.

Ce qu’il faut savoir sur l’option LCA au collège 

L’option LCA (Langues et Cultures de l’Antiquité) est facultative et recouvre l’enseignement du latin et du grec ancien mais aussi des civilisations antiques.  

Si votre enfant désire suivre cette option, il fait son choix en fin de sixième (sur la base du volontariat). Une fois qu’il a commencé, il s’astreint à suivre cet enseignement au moins pendant 3 ans, jusqu’en 3e. 

Combien d’heures de latin et de grec par semaine au collège ? 

Le latin est généralement proposé à partir de la 5e tandis que le grec ancien plutôt à partir de la 3e 

Si l’enseignement est d’une heure par semaine en 5e, il peut aller jusqu’à deux heures hebdomadaires (parfois 3, selon les établissements) en 4e et en 3e.  

5 avantages à étudier le latin et le grec 

1/ Progresser en français

Si le grec ancien et le latin sont aujourd’hui considérés comme des langues mortes, ils restent néanmoins à la base des fondations de nombreuses langues et notamment du français.  

Ainsi, en les apprenant, votre enfant pourra élargir son vocabulaire et mieux comprendre la formation des mots de notre langue mais aussi leur orthographe et la syntaxe grammaticale.  

La découverte du sens caché des mots est passionnante et très ludique  

Le latin et le grec sont partout, et à l’origine de beaucoup de mots.  

Ainsi, video, employé régulièrement, signifie « je vois » en latin.  

« Etc. », utilisé également quotidiennement est la formule abrégée de et caetera et signifie « et toutes les autres choses ».  

Pour les passionnés de sciences, les symboles grecs n’auront plus de secrets. 

2/ Développer son niveau en langues vivantes

L’étude du latin et du grec permet de progresser également en langues vivantes. Si votre enfant étudie l’anglais, l’espagnol, l’allemand ou l’italien, il retrouvera de nombreuses consonances et racines communes au latin.  

Le latin et le grec sont des référents linguistiques majeurs. En étudiant le latin et/ou le grec votre enfant entre dans l’étymologie comme dans un jeu.  

3/ Rigueur, confiance et esprit de synthèse à la clé

Les constructions de phrases et traductions en latin et grec vont demander à votre enfant beaucoup de rigueur, d’observation et d’analyse. Autant de qualités et de maîtrise de méthodes de travail qui vont lui être demandées pendant sa scolarité au collège mais aussi lors de l’examen du brevet.  

Les enseignements d’options se font le plus souvent en petits groupes, idéal pour se sentir plus à l’aise, prendre confiance, notamment à l’oral pour intervenir en classe.   

4/ Une culture générale élargie

Si dans votre souvenir le latin se résume à réciter ses déclinaisons (rosa rosa rosam… ) et le grec à apprendre uniquement toutes les lettres de l’alphabet, rassurez-vous, les cours de latin et de grec ancien sont devenus plus ludiques. 

De plus, ces enseignements reposent sur l’étude des textes anciens et sur la découverte des civilisations romaines et grecques.  

L’étude des récits mythologiques, des poètes ou des textes antiques écrits par Virgile, Sophocle, Hésiode, Ovide, Sénèque (etc.) sont des points d’avance de gagnés pour les cours de philosophie mais aussi de littérature au programme du lycée.  

Autant de notions qui alimentent la culture générale du monde antique et qui pourront servir plus tard, par exemple, lors d’entretiens de motivation pour des formations post-bac.  

5/ Des points bonus au brevet et au bac

Enfin, ces options présentent des avantages pour les futurs examens. Pour le brevet des collèges, ces apprentissages sont pris en compte lors du contrôle continu.  

L’option LCA rapporte entre 10 et 20 points bonus. Ces quelques points de gagnés permettent parfois d’obtenir une mention.  

En 1re et en terminale, l’option est évaluée en contrôle continu et permet d’obtenir des points bonus (coefficient 3). Seuls sont pris en compte les points au-dessus de la moyenne.  

Par ailleurs, si votre enfant vise une orientation spécifique et exigeante, le suivi de l’option LCA permet souvent d’accéder à des lycées plus sélectifs, qui sélectionnent sur dossier.  

Les étudiants en médecine qui ont pris latin et/ou grec le constatent : ils retiennent plus facilement le nom des maladies et des médicaments, leurs étymologies étant majoritairement grecque et latine. 

Quoi qu’il en soit, il est important de prendre en compte les nombreux avantages à choisir l’option LCA. Cela demande des heures de cours supplémentaires chaque semaine avec des notions à retenir et donc du travail et un engagement (mais pour un bénéfice certain).  

Il est par conséquent important de respecter la décision de son enfant. S’il ne souhaite pas choisir cette option, il sera toujours temps de commencer un enseignement, même débutant, à son arrivée au lycée.  

L'auteur
Chargée de mission au sein du service pédagogie d’Acadomia
Claire participe à la veille pédagogique et à l’animation du blog pour toutes les problématiques liées au scolaire ou au parascolaire.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Chargée de mission au sein du service pédagogie d’Acadomia
Claire participe à la veille pédagogique et à l’animation du blog pour toutes les problématiques liées au scolaire ou au parascolaire.

Tags

Articles