Elèves ensemble en cours Acadomia

Good Morning Coach – La mémoire à long terme

Article publié le 29 juin 2020 (mis à jour le 02 mai 2024) - 0 commentaires
2 minutes
Je vous rappelle qu’il existe trois types de mémoire : la mémoire sensorielle, la mémoire de travail et la mémoire à long terme et qu’elles ont chacune leur rôle à jouer quand on apprend.

Je vous rappelle qu’il existe trois types de mémoire: la mémoire sensorielle, la mémoire de travail et la mémoire à long terme et qu’elles ont chacune leur rôle à jouer quand on apprend. Aujourd’hui nous allons aborder plus particulièrement à la mémoire à long terme. 

La mémoire à long terme stocke et conserve nos connaissances, qui sont organisées en réseau. Toutes les connaissances sont liées entre elles et interconnectées. Toute nouvelle connaissance, pour être acquise, doit être intégrée aux savoirs déjà emmagasinés. Donc enrichir sa mémoire, c’est créer sans cesse de nouvelles associations, tisser de nouveaux liens et les renforcer.

Comment faire pour enrichir sa mémoire à long terme ? 

  • Créez du contexte ! En effet, créer un souvenir, c’est mettre des émotions et sensations dans votre apprentissage et c’est un moyen puissant pour activer le rappel. Par exemple, vous pouvez vous rappeler des faits liés à la Seconde Guerre Mondiale car vous avec le souvenir d’avoir écouté le témoignage de quelqu’un dans un documentaire. 

  • Organisez vos connaissances et vos apprentissages en les classant mentalement, comme dans vos manuels. Cela vous aidera à créer des associations et à récupérer les informations plus facilement. C’est comme savoir retrouver sans peine ses affaires car vous savez où elles sont rangées ! 

  • Une partie de notre mémoire à long terme est réservée au stockage de nos « savoir-faire ». Cette mémoire est puissante car une fois qu’un geste est ancré dans votre mémoire, il y reste longtemps, cela devient quelque chose d’automatique, comme apprendre à faire du vélo ou à conduire une voiture. L’automatisation des gestes ou des procédures nous permet d’être plus efficace : par exemple, il est important de s’entraîner à faire des exercices en mathématiques pour automatiser la résolution de problèmes.  

D’ailleurs, cela s’applique également à toutes les autres matières : n’oubliez pas de vous entraîner à faire des croquis, des analyses de documents, des dissertations, des oraux, afin d’ancrer vos savoir-faire, vos méthodes ! 

Cet article vous a intéressé ?
Laissez-nous un commentaire