Comment accompagner son enfant dans la découverte de la lecture ?

Article publié le 19 avril 2021 (mis à jour le 11 juillet 2023) - 0 commentaires
5 minutes
Le 23 avril , c’est la journĂ©e mondiale de la lecture et du droit d’auteur. Cette date, qui vise Ă  promouvoir le plaisir de la lecture en particulier chez les plus jeunes, n’a pas Ă©tĂ© choisie par hasard par l’UNESCO, l’organisation Ă  l’origine de l’évĂ©nement : le 23 avril est en effet la date anniversaire de la mort de Shakespeare et de CervantĂšs, qui disparurent de surcroit la mĂȘme annĂ©e, en 1616.
Laëtitia Leroy

Laëtitia Leroy

Responsable du service pédagogie Acadomia

Le 23 avril , c’est la journĂ©e mondiale de la lecture et du droit d’auteur. Cette date, qui vise Ă  promouvoir le plaisir de la lecture en particulier chez les plus jeunes, n’a pas Ă©tĂ© choisie par hasard par l’UNESCO, l’organisation Ă  l’origine de l’évĂ©nement : le 23 avril est en effet la date anniversaire de la mort de Shakespeare et de CervantĂšs, qui disparurent de surcroit la mĂȘme annĂ©e, en 1616. Si votre enfant est encore trop jeune pour s’attaquer Ă  ces monuments de la littĂ©rature, il n’est jamais trop tĂŽt pour l’accompagner vers les joies et les richesses de la lecture.

Apprendre les lettres Ă  la maison

Avant 6 ans, on peut proposer des activitĂ©s ludiques qui favoriseront la dĂ©couverte des lettres et de l’alphabet. Pour apprendre Ă  les reconnaĂźtre, Ă  en visualiser la forme ou le tracĂ©, vous pouvez afficher l’alphabet dans sa chambre (pourquoi pas en associant chacune d’entre elles Ă  un dessin de personnage imaginaire ou d’animal ), lui faire former les lettres avec de la pĂąte Ă  modeler, ou encore utiliser un abĂ©cĂ©daire dans lequel les lettres apparaissent en relief. S’amuser Ă  rĂ©citer ensemble l’alphabet (lors des trajets en voiture, par exemple, et pourquoi pas en chanson) facilitera par ailleurs la mĂ©morisation des sons et la bonne prononciation de l’ensemble des lettres.

Accompagner l’apprentissage

L’annĂ©e de CP, oĂč commence vĂ©ritablement l’apprentissage de la lecture, est bien Ă©videmment dĂ©cisive : rĂ©ussir son entrĂ©e dans le monde des lecteurs facilite grandement la poursuite de la scolaritĂ©. Pour autant, n’essayez pas de prendre de l’avance par rapport au rythme de la classe : l’apprentissage Ă  l’école progressant de façon structurĂ©e, son par son,  veillez simplement Ă  ce que votre enfant consolide cet apprentissage au fur et Ă  mesure, en reprenant avec lui ce qui vient d’ĂȘtre vu. Vous pouvez pour cela concevoir un jeu de cartes faisant figurer chacun(e) des lettres ou sons vus en classe : invitez votre enfant Ă  piocher une carte au hasard dans le paquet – qui deviendra donc peu Ă  peu de plus en plus Ă©pais – et Ă  dire le son ou la lettre prĂ©sentĂ©e. À vous de dĂ©finir ce que votre enfant « gagne » en cas de bonne rĂ©ponse : cela peut-ĂȘtre simplement le droit de conserver la carte, de la colorier, d’en dessiner une nouvelle


L’aider Ă  gagner en rapiditĂ© et en fluiditĂ©

Pour lui faire gagner en rapiditĂ© de lecture et l’aider quand il bute sur des mots nouveaux ou plus difficiles, apprenez-lui Ă  se servir du contexte : cela l’habituera Ă  ne pas simplement dĂ©chiffrer, mais aussi Ă  prĂȘter attention au sens de ce qu’il est en train de lire. Utiliser le contexte, cela peut-ĂȘtre se fonder sur le sens des phrases prĂ©cĂ©dentes, sur celui du dĂ©but de la phrase, ou mĂȘme les illustrations s’il y en a. Pour l’aider Ă  gagner en fluiditĂ©, vous pouvez pratiquer la lecture en Ă©cho ou en simultané : vous lisez une phrase Ă  voix haute, que votre enfant lit en mĂȘme temps ou Ă  son tour. Vous pouvez aussi lui lancer un dĂ©fi : lire le plus de phrases possibles durant une minute, chronomĂštre en main. Bien sĂ»r, il faut que tout cela reste amusant et valorisant pour lui !  Et s’il vous semble que votre enfant ne progresse pas dans son rythme de lecture, n’hĂ©sitez pas Ă  demander l’avis de son professeur.

Vérifier la compréhension de lecture

À partir de 7 ou 8 ans, la capacitĂ© Ă  lire de façon fluide et suffisamment rapide, en se concentrant avant tout sur le sens du texte, doit ĂȘtre ancrĂ©e afin de pouvoir aborder des textes plus longs et plus complexes.  Pour vous assurer que votre enfant comprend suffisamment bien ce qu’il lit, demandez-lui de vous raconter l’histoire avec ses propres mots, d’en imaginer la suite,  de vous dire Ă  quoi ressemble selon lui le personnage principal, l’endroit oĂč se dĂ©roule l’histoire, etc. Bien sĂ»r, l’objectif est que l’enfant en vienne lui-mĂȘme Ă  se poser des questions sur sa lecture : c’est ainsi qu’il en tirera des apprentissages.

Faire réagir face aux lectures

Devenir un lecteur autonome, c’est ĂȘtre peu Ă  peu en mesure de faire ses propres choix mais aussi d’exercer son esprit critique face Ă  l’écrit. C’est une compĂ©tence qui sera dĂ©veloppĂ©e au collĂšge, mais qui peut ĂȘtre prĂ©parĂ©e bien en amont. Encouragez pour cela votre enfant Ă  exprimer son sentiment personnel : aime-t-il ou non tel personnage et pourquoi ? aurait-il agi de la mĂȘme façon face Ă  telle situation ? quelle partie de l’histoire a-t-il prĂ©fĂ©ré ? Cela amĂšnera peu Ă  peu votre enfant Ă  repĂ©rer ses prĂ©fĂ©rences personnelles, Ă  sĂ©lectionner les livres qu’il prend vraiment plaisir Ă  lire et donc Ă  rester lecteur !

Multiplier les occasions de lire

Pour que votre enfant comprenne que la lecture peut l’accompagner tout le temps, et n’importe oĂč, Ă©vitez de rĂ©server la lecture Ă  un seul moment et un seul endroit, comme le lit, le soir avant de dormir par exemple. Laissez-le lire (ou incitez-le Ă  le faire) partout : pendant les moments d’attente, dans la voiture, au restaurant, au dĂ©jeuner chez des amis, le matin au petit dĂ©jeuner, avant ou aprĂšs la sieste, aux toilettes
 Diversifiez aussi le type de lecture en lui proposant des BD, des documentaires, des livres de cuisine, des romans jeunesse, de la poĂ©sie, des articles de presse : tout ce qui se lit est recommandable ! Et bien sĂ»r, donnez l’exemple : il est pour le moins audacieux de reprocher Ă  ses enfants de ne pas lire quand on ne lit jamais soi-mĂȘme. Les enfants et les ados lecteurs sont le plus souvent des enfants de lecteurs.

Encourager l’écriture et la crĂ©ativitĂ©

Suite Ă  une lecture, et si votre enfant en a envie, vous pouvez lui proposer une activitĂ© qui pourra entretenir son plaisir et sa motivation Ă  lire et dĂ©velopper sa crĂ©ativité ; suggĂ©rez-lui par exemple, selon ses goĂ»ts et ses aptitudes, de transformer l’histoire qu’il vient de finir en dessin ou en BD, d’écrire une fin alternative ou une lettre Ă  l’auteur avec ses rĂ©actions ou les questions qu’il aimerait lui poser, de chercher des informations complĂ©mentaires sur Internet, etc. Pour une pratique en autonomie, vous pouvez aussi vous abonner Ă  Plume, une application Ă©ducative destinĂ©e aux enfants de 8 Ă  12 ans et spĂ©cialement conçue pour dĂ©couvrir les plaisirs de la lecture et de l’écriture. Le principe : le jeune lecteur choisit une histoire adaptĂ©e Ă  son Ăąge, dont il lit le premier chapitre ; pour accĂ©der au chapitre suivant, il doit inventer la suite de son histoire. InspirĂ©e de la pĂ©dagogie de Maria Montessori, l’application encourage l’attention et permet de rendre l’enfant pleinement acteur de sa lecture.

Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire