7 conseils pour guider votre enfant sur le Net

Article publié le 09 octobre 2019 (mis à jour le 12 janvier 2024) - 0 commentaires
3 minutes
Si l’éducation au monde et aux mĂ©dias numĂ©riques fait dĂ©sormais partie des missions de l'Ă©cole, celle-ci doit se faire aussi en famille. Quelques conseils pour le guider sur le Net.
Laëtitia Leroy

Laëtitia Leroy

Responsable du service pédagogie Acadomia

Les enfants de la gĂ©nĂ©ration Internet grandissent dans un univers virtuel aussi attirant que complexe. Si l’éducation au monde et aux mĂ©dias numĂ©riques fait dĂ©sormais partie des missions de l’Ă©cole, celle-ci doit se faire aussi en famille. Quelques conseils pour le guider sur le Net. 

Devenez un e-parent              

Votre enfant est un technophile, un vrai « geek » ? Pas besoin d’ĂȘtre informaticien pour Ă©valuer une information, expliquer ce qui peut ou non ĂȘtre divulguĂ© sur Internet ou encore dĂ©cider si tel contenu est appropriĂ© Ă  son Ăąge ; et en cas de besoin, formez-vous sur ce tutoriel (canadien) organisĂ© en 5 modules.  

Adoptez la rÚgle du 3,6, 9, 12 

Cette rĂšgle, recommandĂ©e par le psychiatre Serge Tisseron, a le mĂ©rite de la simplicitĂ© et de la clartĂ© : pas d’écran avant 3 ans, pas de console de jeu avant 6 ans, pas d’Internet avant 9 ans et Internet seul Ă  partir de 12 ans seulement, mais avec prudence.  

Tranchez la question du temps  

Le temps hebdomadaire passĂ© devant un Ă©cran (quel qu’il soit) ne devrait pas excĂ©der 5 heures de 6 Ă  9 ans et 10 heures jusqu’à 12 ans. Plus tard, il devient plus dĂ©licat de « lĂ©gifĂ©rer » ; toutefois, un temps de loisirs essentiellement voire uniquement virtuel chez l’adolescent doit inquiĂ©ter.  

Enseignez la prudence sur Internet 

DÚs que votre enfant a accÚs à Internet, indiquez clairement ce qui est encore interdit et pourquoi : télécharger, communiquer des données personnelles, etc. Connectez-le à Internetsanscrainte.fr : ce site propose des quiz et des vidéos de qualité, notamment pour apprendre à se protéger contre les mauvaises rencontres sur le Net. 

Gardez votre calme face aux réseaux sociaux 

Son utilisation frĂ©nĂ©tique de Facebook, Twitter ou autre Snapchat vous exaspĂšre ? Dites-vous qu’elle lui permet de dĂ©velopper ses aptitudes sociales, de forger son identitĂ© et que des restrictions trop drastiques seraient de toute façon contournĂ©es ; mais ouvrez le dĂ©bat Ă  propos des risques encourus : surexposition de soi, harcĂšlement en ligne ou encore cyberdĂ©pendance.  

Enseignez-lui le respect de soi et d’autrui 

Vous ne pourrez pas tout surveiller : votre ado sera forcĂ©ment confrontĂ©, par dĂ©fi ou simple curiositĂ©, au pire d’Internet. Faites-en sorte qu’il comprenne l’écart entre le virtuel et la rĂ©alitĂ© et expliquez-lui que les propos ou comportements dĂ©gradants, qu’on en soit l’auteur ou le spectateur, ne sont pas sans consĂ©quences. 

Apprenez-lui l’esprit critique  

Les thĂ©ories du complot qui fleurissent sur Internet trouvent un large Ă©cho chez les ados, avant tout parce qu’elles leur donnent l’impression flatteuse d’ĂȘtre plus malins que tout le monde. S’il y croit dur comme fer, dialoguez sans vous moquer : incitez-le Ă  aller au-delĂ  d’une seule source, Ă  s’interroger sur les motivations des conspirationnistes, Ă  dĂ©monter leur immuable rhĂ©torique grĂące au site gouvernemental ontemanipule.fr.   

 

Cet article vous a intĂ©ressĂ© ?
Laissez-nous un commentaire