Dossier Parcoursup : la rubrique « Activités et centres d’intérêt »

27 octobre 2022
Les élèves de terminale doivent passer la procédure Parcoursup et compléter leur dossier pour candidater dans le supérieur.

 Côté aptitudes et résultats scolaires, c’est le lycée qui en rend compte lui-même dans le dossier de chaque élève par le biais de ses bulletins de première, de ceux des deux premiers trimestres de terminale, de ses résultats du bac anticipé et de sa fiche Avenir.

L’élève a lui aussi du pain sur la planche : il a jusqu’au 8 mars 2023 pour émettre ses vœux pour les formations qu’il souhaite intégrer et jusqu’au 6 avril 2023 au plus tard pour compléter la rubrique « Mes activités et centres d’intérêt ». L’objectif de cette démarche est de faire valoir la personnalité extrascolaire du candidat. Elle doit donc être réalisée avec le plus grand soin car, pour un dossier Parcoursup optimal, il n’y a pas que les notes qui comptent ! Voici donc quelques conseils pour compléter efficacement votre rubrique « Activités et centres d’intérêt ».

« Mes activités et centres d’intérêt »

La rubrique « Mes activités et centres d’intérêt » consiste en un exercice d’écriture. Elle a pour objectif de valoriser la part « extrascolaire » de votre profil. Car vous n’êtes pas qu’un élève, vous êtes un individu également riche de passions, d’intérêts divers, d’expériences et d’actions.

Facultative, cette rubrique est négligée par beaucoup d’élèves. Pourtant elle constitue une occasion précieuse de donner de la valeur à sa candidature. Elle permet en effet aux formations de mieux connaître le postulant et de prendre la mesure de ses compétences transverses, qui complètent ses aptitudes académiques et contribueront elles-aussi à la réussite supposée de l’étudiant dans la formation.

Pour faire valoir ces compétences qui peuvent être de différentes natures, la rubrique est constituée de quatre sous-catégories :

  • Les expériences d’encadrement ou d’animation
  • L’engagement citoyen
  • L’expérience professionnelle
  • L’ouverture au monde

Vous pouvez remplir tout ou partie de ces sous-catégories selon vos expériences et activités. Pour chacune d’entre elles, vous disposerez d’un espace de 1500 caractères.

Voyons désormais comment exploiter au mieux les atouts de la rubrique « Mes activités et centres d’intérêt ».

Le fond

Concernant le propos, le principe reste le même pour chacune des sous-catégories de la rubrique.

Il s’agira dans un premier temps de mentionner vos expériences, vos activités, vos passions et/ou vos centres d’intérêt en les associant bien entendu de façon cohérente avec le thème des sous-catégories. Cet exercice n’est pas aussi simple qu’il y paraît. De nombreux élèves ont du mal à lister ces éléments car ils ne considèrent pas toutes leurs initiatives comme dignes d’intérêt. Voici donc des pistes pour vous aider à initier cette réflexion :

  • Les expériences d’encadrement ou d’animation :l’encadrement d’enfants, l’animation de jeunes d’un club sportif, la détention du BAFA, la participation à du soutien scolaire (y compris bénévole), le babysitting…
  • L’engagement citoyen :l’engagement dans une association à but non lucratif, le rôle de délégué de classe, l’obtention d’un diplôme de premiers secours, la participation aux initiatives intergénérationnelles, le bénévolat pour la distribution de repas, la participation à un projet humanitaire…
  • L’expérience professionnelle :les stages effectués au collège et lycée, les jobs d’été, la participation à des forums des métiers et l’échange avec les professionnels, la tenue d’un blog ou d’une chaîne…
  • L’ouverture au monde :les pratiques sportives ou culturelles, l’obtention d’une certification de langue, la curiosité pour une région du monde, les voyages, la passion pour un domaine artistique (cinéma, peinture, etc.), l’intérêt pour certains sujets d’actualité…

Dans un deuxième temps, il s’agira d’identifier quelles sont les qualités ou dispositions de votre profil qui sont intrinsèquement liées à ces initiatives, qu’elles en soient la cause ou la conséquence.

Il faudra alors clairement expliciter ces dispositions. Par exemple : la tenue d’un blog renseigne sur des qualités d’initiative et de régularité, le bénévolat caritatif indique une personnalité empathique et sensible au bien-être d’autrui, l’intérêt pour certains sujets d’actualité témoigne d’une personnalité curieuse et ouverte d’esprit.

Il ne vous sera peut-être pas possible d’intégrer tous les éléments que vous aurez recensés, faute de place dans l’espace alloué. Le cas échéant, privilégiez les initiatives qui transcrivent des savoir-faire ou des savoir-être conformes ou proches de ceux indiqués dans les attendus de la formation visée.

Vous l’aurez compris, cet exercice doit être anticipé et non mené dans l’urgence, car il nécessite lui aussi un temps de préparation pour recenser les différents éléments précités. Il ne vous restera plus ensuite qu’à mettre en forme ces informations.

La forme

Contrairement au projet de formation motivé, la rubrique « Mes activités et centres d’intérêt » ne nécessite pas d’être construite en parties. Il faut toutefois la rédiger avec soin en employant des phrases complètes et des liens logiques.

Ce faisant, l’impératif de concision s’imposera là aussi par la limite des 1500 caractères. Usez des mêmes astuces que pour le projet de formation motivé : des tournures simples, des mots justes, un style direct.

C’est d’autant plus important que vous aurez besoin de place pour donner toutes les précisions utiles sur les initiatives que vous avez choisi de mentionner. Il faudra en effet indiquer par exemple la durée de pratique de votre activité, la durée de votre expérience, votre niveau dans une compétence, etc.

Enfin, soignez la qualité de votre expression écrite ainsi que votre orthographe car, là encore, l’un et l’autre constitueront des indicateurs de crédibilité de votre candidature.

Nous espérons que ces conseils vous aideront dans l‘écriture de la rubrique « Activités et centres d’intérêt » de votre dossier Parcoursup.

Si malgré cet article, vous vous sentez toujours en difficulté vis-à-vis de cet exercice, n’hésitez pas à faire appel aux professionnels de l’orientation Acadomia qui y sont aguerris et qui vous aideront à construire un texte personnalisé et convaincants.

L'auteur
Elisa Leduc est responsable du département Orientation et Etudes supérieures Acadomia. Elle élabore des solutions d’accompagnement à la réussite du projet post-bac : vœux d’orientation, concours d’entrée, admission et soutien dans l’enseignement supérieur.
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Elisa Leduc est responsable du département Orientation et Etudes supérieures Acadomia. Elle élabore des solutions d’accompagnement à la réussite du projet post-bac : vœux d’orientation, concours d’entrée, admission et soutien dans l’enseignement supérieur.

Tags

Articles