Nos conseils pour réussir ton année de première

24 août 2022
En première, les enjeux deviennent plus importants. Il faut se constituer le meilleur dossier scolaire possible, afin d’obtenir l’orientation souhaitée en fin de terminale. Il faut aussi se préparer aux épreuves anticipées de français, qui compteront pour le bac mais aussi lors des procédures d’admission dans le supérieur.
jeune fille sautant dans les airs

Augmente tes capacités de travail

Agis sur ta motivation en te fixant des objectifs précis : savoir pourquoi on travaille, identifier les bénéfices que l’on peut en retirer, est le fondement de la motivation. Tes objectifs doivent être réalistes, c’est-à-dire réalisables dans un temps raisonnable : se fixer des buts trop éloignés ne pousse pas à l’action, il faut se fixer des étapes progressives.

Adopte des rituels. Une année scolaire est un marathon, pas un sprint. Pour tenir la distance, rien de tel que la régularité. Travaille tous les jours, en commençant à la même heure, et pour une même durée. Ainsi, il te sera beaucoup plus facile d’obtenir de bons résultats toute l’année.

Tire le meilleur parti des heures de cours

Cultive ton attention. Certaines matières t’ennuient et tu as parfois bien du mal à écouter le prof ? Tâche tout de même de focaliser ton attention : se concentrer lors du cours permet une première mémorisation et fait gagner un temps de travail précieux.

Participe en cours, en particulier dans ceux que tu aimes le moins, ou qui te posent des difficultés.

Soigne tes notes. Il faut que ton cours soit lisible, qu’il fasse apparaître nettement le plan, les documents étudiés, les points de méthodologie. Là encore, l’objectif est de gagner du temps. Un cours bien pris est un cours plus vite appris.

Optimise ton travail personnel

Tes activités : pouvoir visualiser aussi le temps « récréatif » (le sport, les amis, le jeu, etc.) permet de relativiser le temps passé à travailler !

Relis tes cours, puis note sur une feuille ce que tu en as retenu. Ce travail de fond est le cœur du travail personnel : il n’y a pas de meilleur moyen de favoriser la mémorisation des cours et la préparation des contrôles.

Approfondis tes connaissances en faisant preuve de curiosité. Ne te contente pas des éléments fournis par le cours : en histoire, regarde des cartes ou des frises pour situer époques et lieux ; en français, informe-toi sur un auteur ou une œuvre ; en sciences, associe des schémas du manuel aux explications du cours… Tu te souviendras toujours mieux de ce que tu as fait toi-même de façon active.

Exerce-toi. Connaître le cours n’est pas suffisant : il faut aussi savoir l’appliquer. Confronte-toi à des exercices variés sans autre aide que ta propre réflexion. Tu assimileras beaucoup mieux les méthodes si tu les as éprouvées par toi-même.

Prépare-toi aux échéances de fin d’année

Vise l’excellence au bac de français, afin de faire la différence sur ton dossier scolaire. Pour cela, commence par prendre la mesure des connaissances et des compétences attendues. Le plus simple est de te fonder sur les fiches de synthèse de ton manuel de français. Ton objectif : les maîtriser à la fin de l’année !

Soigne la méthode pour l’écrit de français. Maîtriser les deux exercices proposés à l’examen demande du temps. Entraîne-toi toute l’année à l’un comme à l’autre, afin de ne pas courir le risque de te retrouver piégé(e) à l’examen par un texte ou un sujet difficile.

Apprivoise l’oral de français. Faire des fiches sur les textes présentés et les mémoriser au fur et à mesure ne suffit pas : le jour de l’examen, il faudra communiquer, pas réciter. Mets-toi en situation d’oral le plus souvent possible : fais jouer le rôle d’examinateur à tes parents ou à un(e) camarade. Rappelle-toi qu’il faut connaître tous les textes, les rapports qu’ils entretiennent, mais aussi les notions propres à chaque objet d’étude : l’entretien porte sur tous ces points !

Soigne tous tes enseignements de spécialité, surtout si tu ne sais pas quel duo conserver en terminale. Travailler les trois matières avec le même sérieux, c’est pouvoir le moment venu faire le meilleur choix pour ton projet, sans avoir à prendre une décision par défaut.

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).
Laisser un commentaire
Commentaires
*
*

L'auteur
Laëtitia Leroy est responsable du service pédagogie Acadomia . Elle conçoit et supervise les solutions d’accompagnement proposées à nos élèves pour la réussite de leur scolarité dans le secondaire, dans le champ disciplinaire comme dans le cadre parascolaire (méthodologie et stratégies d’apprentissages, développement personnel…).

Tags

Articles